samedi 13 avril 2019

Au service de sa Majesté la Mort, tome 2 : De vieux ennemis

Couverture Au service de sa Majesté la Mort, tome 2 : De vieux ennemis




Auteur : Julien Hervieux
Éditeur : Castelmore
Parution : 20 mars 2019
Pages : 320
Prix : 14.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 12 ans







Synopsis



 « Nul ne s'attaque à la Mort impunément. »
A Londres, Elizabeth s'est parfaitement adaptée à sa vie de Revenante. Avec les autres membres de sa cellule, elle poursuit toujours W, l'énigmatique Trompe-la-Mort qui leur a échappé.
Mais la jeune femme n'est pas au bout de ses peines. Un peu partout dans le monde, des Revenants rencontrent une fin brutale dans des accidents mortels. S'agit-il de simples coïncidences, ou est-ce l'Ordre tout entier qui est attaqué...?
Pour tenter de tirer les choses au clair, leurs supérieurs de Venise convoquent des représentants de chaque cellule pour une assemblée extraordinaire. Elizabeth va y découvrir que l'organisation pour laquelle elle vit et travaille désormais cache peut-être plus de secrets qu'elle ne l'imaginait...





Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Castelmore pour l'envoi de ce roman.
Attention, risque de spoiler ! Je vous conseille d'aller voir mon avis sur le tome 1 ici !
La semaine dernière, je vous parlais de mon coup de cœur pour le tome 1 et je n'ai pas pu m'empêcher de lire le tome 2 très vite.


Nous avions laissé nos héros sur un échec, ils avaient survécu de peu à une embuscade et même s'ils avaient réussi à démanteler un réseau de livres capable de contrer la mort, le mystérieux W s'était enfui.
Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là, il semblerait que des agents de l'Ordre des Revenants soient pris pour cible et que quelqu'un les élimine. Il est temps pour l'Ordre de se réunir pour gérer le problème.



Pas le temps de souffler et reprendre tranquillement connaissance avec nos personnages que nous sommes directement mis au cœur de l'action. L'Ordre perd le contrôle et l'effet de surprise face aux trompe-la-mort, et ça c'est un gros problème.

Les intrigues s'enchaînent et on découvre aux côtés d'Elizabeth que tout ceci est plus gros qu'il n'y paraît. L'ennemi semble en savoir long sur l'organisation et a toujours une longueur d'avance sur nos héros, ce qui fait qu'on spécule sur tout et tout le monde. 

Cette enquête va nous mener au cœur même de l'Ordre : Venise. Notre Elizabeth va faire la connaissance des autres secteurs, notamment les français, les russes et les espagnols... et de la hiérarchie en elle-même.
Elle s'aperçoit que les membres ne s'entendent pas tous et que les ambitions politiques sont parfois prioritaires pour certains par rapport à la mission première.
On reste soufflé par l'identité de W (car OUI ! on n'attend pas quinze ans pour connaître le nom du méchant !). Bon, j'avoue que j'avais une théorie un peu farfelue qui s'est avérée exacte, donc je suis assez fière de moi (oui je me lance des fleurs...). 



Je me plaignais de ne pas avoir d'infos sur Izeult dans le premier tome, et il faut croire que mes prières ont été exaucées puisque l’intrigante chef du secteur londonien se dévoile pour mon plus grand plaisir. On voit enfin son pouvoir, et ça dépote !

Du côté d'Elizabeth, elle est pleinement intégrée au groupe et joue son rôle avec brio. Toujours aussi perspicace et ingénieuse, on l'adore toujours autant. 



En bref, ce tome 2 est, comme pour le précédent, un coup de cœur : j'ai été entraînée à fond dans l'histoire et je m'attache de plus en plus aux personnages. Parlons de la fin... Non mais c'est quoi cette fin de ouf ! Franchement, j'ai du mal à rester sur cette fin, j'ai hâte d'avoir la suite.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire