mercredi 9 octobre 2019

L'Estrange Malaventure de Mirella

Couverture L'Estrange Malaventure de Mirella





Auteur : Flore Vesco
Éditeur : École des loisirs
Parution : 17 Avril 2019
Pages : 216
Prix : 15.50 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 11 ans






Synopsis



Moyen Age. Les rats ont envahi la paisible bourgade d'Hamelin. Vous croyez connaître cette histoire par coeur ? Vous savez qu'un joueur de flûte va arriver, noyer les rats en musique, puis les enfants d'Hamelin ? Oubliez ces sornettes : la véritable histoire est bien pire, et c'est grâce à Mirella, une jeune fille de 15 ans, qu'on l'a enfin compris. Jusqu'ici, elle passait inaperçue en ville – qui s'intéresserait à une porteuse d'eau, à une crève-la-faim, une enfant trouvée ? Seulement voilà, Mirella a un don ignoré de tous : elle voit ce que personne d'autre ne voit. Par exemple, elle a bien repéré ce beau jeune homme en noir, qui murmure à l'oreille de ceux qui vont mourir de la peste... Et ça lui donne une sacrée longueur d'avance. Y compris sur le plus célèbre dératiseur de tous les temps.



Mon avis



Tout le monde ou presque connaît l'histoire du Joueur de flûte de Hamelin conté par les frères Grimm et qui fait parti des contes de notre enfance. Ici l'autrice Flore Vesco s'amuse à le réécrire et le transformer à sa sauce.
Personnellement j'adore les réécritures de contes mais c'est souvent les mêmes contes qui sont réutilisés. Du coup j'étais heureuse de voir un vieux récit moins populaire que la Belle et le Bête ou La petite sirène...



Hamelin, Moyen Age, la ville prospère gentiment sous la juridiction de "l'honorable" Bourgmestre qui innove d'inventivités pour moderniser sa ville. Sa dernière invention en date l'eau courante a un succès fou. Mais ne vous y trompez pas, ce ne sont pas des robinets qui apportent de l'eau dans les foyers, non non, ce sont les orphelins qui courent de la rivière à la ville avec de gros seaux d'eau pour approvisionner les villageois.

C'est le cas de Mirella, jeune adolescente qui doit porter chaque jour ce fardeau mais elle ne se plaint pas: à son âge, sa vie pourrait être pire, elle pourrait vendre son corps pour vivre. Et cela, Mirella ne le veut sous aucun prétexte. Alors elle se déguise, essaie de se faire la plus invisible possible pour ne pas attirer l'attention. 

Et ça marche ! Pour un certain temps, car la peste frappe bientôt la ville et la jeune fille va devoir bien malgré elle sortir de l'anonymat....



Quel bon moment passé à lire ce livre franchement. Je l'avais emmené avec moi au Canada et j'ai savouré les précieuses minutes de lecture entre deux visites. Au premier abord, le style d'écriture peut choquer, car l'autrice a décidé de conter son récit avec l'ancien dialecte que les Français utilisaient au Moyen Age. Un peu difficile au début de s'habituer à ce phrasé mais au bout d'un moment, nos yeux glissent naturellement sur des mots qu'ils n'avaient pas l'habitude de lire.

L'autrice nous offre une héroïne vraiment forte et astucieuse, c'est plaisant de rencontrer ce genre de personnage, d'autant plus une jeune fille qui ne soit pas naïve ou faible, qui s'en remet aux autres pour la secourir. Non ici, Mirella connaît ses faiblesses et les difficultés qu'elle va rencontrer au vu de sa condition de pauvre femme orpheline et ne s’apitoie pas sur son sort et justement, va tout faire pour s'en sortir.
On sent en elle une force, une colère et un caractère farouche qu'elle étouffe pour pouvoir passer inaperçue mais elle est aussi bonne et gentille envers les plus faibles, je pense aux lépreux dont elle est la seule à parler...

La tournure de l'histoire clairement, je ne l'avais pas vu venir, je ne pensais pas que l'autrice parte sur ce genre de récit mais dans un sens, j'ai adoré. Je ne vais pas m'éterniser dessus pour ne pas spoiler mais en gros, j'ai aimé ce choix et ce qui va suivre par la suite.



En bref vous l'aurez compris, gros coup de cœur pour L'estrange malaventures de Mirella et j'en veux d'autres des comme ça ! J'ai tout aimé : l'histoire, Mirella et les autres personnages, le rythme et le style d'écriture.
Je recommande à 110%. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire