lundi 24 juillet 2017

C'est Lundi que lisez vous ? [42]



endez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.
 
Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :

 


Couverture L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine ! Couverture Les étranges soeurs Wilcox, tome 1 : Les vampires de Londres Couverture Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune Couverture He is a beast !, tome 13 Couverture Be-twin you & me, tome 1 Couverture Red queen, tome 3 : King's Cage Couverture Sekaiichi Hatsukoi : Le cas de Ritsu Onodera, tome 08



Un C'est Lundi, un peu en retard, avec les vacances c'est un peu décousu mais je résiste !
De bonnes lectures que ce soit chez les manga que dans les romans.

D'abord L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine de Jean-Luc Marcastel, une belle histoire qui m'a fait pensé un peu à la saga Harry Potter dans son schéma narratif.

Ensuite, Les étranges sœurs Wilcox, tome 1 : Les vampires de Londres de Fabrice Colin, une histoire dont je n'attendais pas grand chose et qui m'a agréablement surprise.

Grâce à NetGalley, j'ai pu découvrir Allo sorcières, tome 1 : Viser la lune d'Anne-Fleur Multon.Un roman mignon à souhait.

Une page se tourne avec le dernier tome de He is a Beast ! tome 13 de Saki Aikawa. L'histoire se clôture pour Himari et Keita, leur amour triomphera-t-il ?

Du coup, j'ai commencé une autre histoire de Saki Aikawa avec Be-twin you & me, tome 1. Je ne peux pas encore me prononcer avec ce tome 1 mais manga à suivre....

J'ai enfin fini King's cage, tome 3 de Victoria Aveyard, il y a eu de longs moments assez lourds mais je veux trop savoir le fin mot de l'histoire.

Petite pause post vacances avec Sekaiichi Hatsukoi : le cas de Ritsu Onodera, tome 8 de Shungiku Nakamura. Une histoire d'amour aussi passionnante dans le monde de l'édition.





Mes chroniques des 2 semaines passées :



Couverture Re:zero, tome 1, Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro
Re:Zero tome 1


Couverture Storm sisters, tome 1 : Le monde englouti
Storm sisters tome 1


Couverture Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune
Viser la lune, tome 1





Ce que je lis en ce moment :



Couverture Amour, vengeance et tentes Quechua

Amour, vengeance et tentes Quechua

Estelle Billon-Spagnol




Deuxième samedi du mois de juillet. Depuis toujours, ce jour précis, Tara et ses parents – le morne postier et l’Italienne agitée – prennent le départ des vacances. Direction « le Momo s », camping tenu par la vieille Momo et son fils Jacky.

Là-bas, Tara respire, retrouve la rivière et son copain de toujours : Adam. Adam devenu, cet été… ce beau mec qui la remue totalement !

À peine le temps de savourer que débarque Éva, belle et brûlante comme le soleil, et vite surnommée « La Frite » par Tara. Ils étaient deux, ils se retrouvent trois. Les mauvais coups vont tomber, pour Tara comme pour Adam et La Frite, mais aussi pour ce qui n’existe plus : l’ insouciance d’avant.





Ce que je vais lire ensuite ?


 Surprise, surprise....



jeudi 13 juillet 2017

Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune


Couverture Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune



Auteur : Anne-Fleur Multon
Éditeur : Poulpe fictions
Parution : 4 mai 2017
Pages : 168
Prix :  9.95 €
Genre : Jeunesse, Contemporain
Public : à partir de 11 ans





Synopsis



Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès !
Des vidéos sur l'astronomie, par Aliénor, aux conseils d'Itaï en jeu vidéo, d'Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté.
Quand Itaï se voit écartée d'un championnat d'e-gaming prétendument masculin, elles ont l'outil en main pour médiatiser l'affaire et lutter contre cette injustice !


Mon avis



Je tiens à remercier Les éditions Poulpe Fictions et le site NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce roman.
Voici un roman tout frais et pétillant, ponctué par les illustrations de Diglee, une illustratrice que j'adore. 


Viser la lune, c'est l'histoire de 4 jeunes filles: Aliénor, Itaï, Azza et Maria, séparées par des milliers de kilomètres, qui lors d'une discussion sur Twitter, vont devenir amies et vont se lancer dans la folle aventure Youtube. Ensemble, elles vont partager leurs différentes passions, jeux vidéos, cuisine, astronomie et photos. 

Quelle joie de lire un roman avec autant de diversités et qui abordent des thèmes d'actualité. Nos quatre héroïnes sont très différentes, que ce soit physiquement ou mentalement mais elles sont toutes dynamiques et pleines de vie. 

L'auteure aborde avec nous des sujets multiples: d'abords les réseaux sociaux, les côtés cool mais aussi moins plaisants. Sur Twitter, les filles font d'ailleurs connaissance grâce à un Troll (personne qui vise à générer des polémiques), qui s'attaque à l'une d'entre elles à cause d'un tweet. Ensuite Youtube, quand elles décident d'ouvrir leur chaîne, elles ne s'imaginaient pas susciter l'engouement après la diffusion d'une de leurs vidéos. Entre succès médiatiques et Trolls, les filles seront confrontées à pas mal de choses. 

En plus de Youtube, le livre nous parle du racisme et du sexisme. Le premier avec l'histoire d'Aliénor qui vit en Guyane. Et le second avec Itaï qui se voit refuser sa place leur d'un tournoi E-game parce qu'elle est une fille. Toutes les quatre, elles vont s'armer de courage et affronter ces injustices qui sont malheureusement encore d'actualité de nos jours. 



Comme je le disais les filles sont extrêmement différentes. Petite préférence pour Maria, la canadienne, parce que j'adore le Canada (je sais, raison hautement subjective). Nous suivons principalement Aliénor, qui est notre interlocutrice principale.
Malgré leurs différences de goûts, elles arrivent à forger une amitié forte et durable. Elles sont toutes attachantes pour différentes raisons. 



Le livre se lit extrêmement vite, les chapitres sont courts et simples, agrémentés de belles illustrations qui dynamisent le récit. Le livre se lit d'autant plus vite qu'il ne fait que 168 pages, parfait pour un jeune public. La maison d'édition a d'ailleurs mis à disposition pour les enseignants une fiche pédagogique sur son site internet, très bien documentée pour travailler avec les élèves sur les différents thèmes abordés. 



En bref, Viser la lune est un roman qui traite de thèmes importants pour la jeune génération. Les personnages sont dynamiques et sympathiques. Une lecture que je recommande !

vendredi 7 juillet 2017

Storm sisters, tome 1 : le monde englouti


Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti



Auteur : Mintie Das
Éditeur : Robert Laffont
Collection : R Jeunesse
Parution : 8 juin 2017
Pages : 459
Prix : 16.90 €
Genre : Jeunesse, Aventure
Public : à partir de 11 ans





Synopsis



Cinq héroïnes au grand coeur. 
Un Pirates des Caraïbes version girl power.
Charlie, Sadie, Liu, Raquel et Ingela ont réchappé de justesse au terrible Jour de la Destruction qui a vu tous leurs parents être tués. Elles se retrouvent alors seules à bord d’un bateau en haute mer, en quête de réponses… et de vengeance.
Les autoproclamées Pirettes vont sillonner des océans infestés de brigands. Mais comment être prises au sérieux quand on est un groupe de filles en 1780 ? Embarquez avec elles et vous le découvrirez !
Une série au long cours bientôt à l’écran !


Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Robert Laffont et le site NetGalley pour m'avoir permis de découvrir ce titre. 
J'avoue le résumé m'emballait bien, une histoire de pirates dont l'équipage n'est composé que de filles au caractère bien trempé ça semblait bien parti. Mais j'ai eu du mal à vraiment entrer dans l'intrigue. Le début me paraissait vraiment lent et l'histoire n'avançait pas. 
Ça s'est amélioré par la suite et j'ai bien apprécié ce roman au final. 




Nous suivons cinq jeunes filles qui voguent sur les mers à la recherche des meurtriers de leur parents. Les "pirettes" comme elles se nomment elles mêmes sont prêtes à tout pour se venger mais il est difficile d'être libre pour une fille au 18ème siècle. 




L'histoire, bien qu'originale, n'était pas assez développée à mon goût, j'aurais voulu plus d'informations sur la vie quotidienne des filles, la vie en tant que femme dans un siècle où elles ne sont considérées que comme fille de ou femme de. De plus nous sommes en présence de pirates assez gentilles quand même. L'auteur nous présente une vision assez édulcorée de la vie de pirate. Dommage. 
Heureusement la seconde partie de l'histoire est beaucoup plus passionnante, nous sommes en plein dans l'action et j'avais envie d'en savoir plus sur le mystère des soldats sans visages et sur d'autres choses dont je ne m'épancherais pas. 




J'avoue qu'au niveau des personnages, je me suis parfois emmêlé les pinceaux avec le nom des filles. Charlie et Ingela il n'y avait pas de soucis, étant à la fois la fille la plus vieille et la fille la plus jeune. Mais parfois je devais réfléchir sur qui était Sadie par rapport au autres ou Raquel par exemple. 
Il faut dire qu'on se concentre beaucoup plus sur Charlie ou alors c'est juste parce que c'était ma préférée et donc j'étais plus attentive sur son sort. 

Elles sont assez stéréotypées, entre celle qui ne jure que par les livres et la sauvageonne qui ne se lave jamais. Néanmoins elles transmettent un message féministe et d'indépendance. Elles veulent être libres de toute contrainte masculine. 


En bref, je pensais ne pas aimer quand j'ai commencé ma lecture mais au final l'histoire a su me faire changer d'avis. Les révélations de la toute fin, nous laissent sur un cliffhanger de fou ! Je lirais la suite des aventures de nos petites pirettes à coup sûr. 

mercredi 5 juillet 2017

Re:Zero, tome 1 : Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro



Couverture Re:Zero, tome 1, Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro


Auteur : Tappei Nagatsuki et Shinichirou Otsuka
Éditeur : Ofelbe
Parution : 15 juin 2017
Pages : 280
Prix : 13.99 €
Genre : Fantasy
Public : à partir de 14 ans







Synopsis



Subaru Natsuki fait la connaissance d’une jeune fille aux longs cheveux d’argent qui l’entraîne dans une dimension peuplée de monstres et d’ennemis en tous genres particulièrement hostiles. Le jeune homme a juré de la protéger, mais il ne résiste pas longtemps dans ce monde violent où il est tué rapidement. Pourtant, il revient d’entre les morts à l’aide d’un pouvoir qui le ramènera toujours à son point de départ. Subaru entame alors un combat perpétuel dans lequel il essaie, peu à peu, de changer le futur, où chaque fois les souvenirs sont à reconstruire... Je reste à disposition si tu as besoin d’autres éléments.




Mon avis




Nouvelle sortie light novel chez les éditions Ofelbe, Re:Zero vous fera revivre encore et encore la même journée ! J'avais vraiment hâte de commencer cette nouvelle histoire, les éditions Ofelbe ont encore fait des merveilles au niveau du soin du livre. La couverture et les illustrations intérieures sont magnifiques.



Re:Zero, c'est l'histoire de Subaru, jeune étudiant cherchant sa voie et qui est pour le moment en stagnation sociale, professionnelle et amoureuse.... Il se retrouve soudain "invoqué" dans un autre monde de fantasy, sans savoir vraiment pourquoi. Un peu perdu et ne sachant pas trop les raisons de sa présence, il découvre la ville dans laquelle il se trouve : une langue incompréhensible, des hommes-lézards, des elfes....
Tout de suite ses alarmes de geek s’enclenchent et son expérience des jeux vidéos lui redonnent confiance. Il connait les "vieux" trucs et les codes des mondes d'héroïc fantasy et se voit déjà comme le héros qui sauvera tout le monde.
Mais tout ne se passe pas comme prévu....



J'ai vraiment accroché au principe des Light Novel, le plaisir de retrouver l'esprit manga dans un roman qui est vraiment divertissant.
Dans Re:Zero, j'ai aimé ce petit décalage avec ce qu'on attend des histoire de fantasy, on casse les codes. Subaru rend ça vraiment comique en s'imaginant expert d'héroic fantasy. Il se croit doter d'une force surhumaine comme dans les jeux vidéos et finalement se fait casser la tête par une bande de voyous. Et au moment où il croit que quelqu'un va venir le sauver comme dans les films, une personne vient effectivement mais passe son chemin sans l'aider. J'ai trouvé ça hilarant.
Au final Subaru est tout ce qui est des plus banals, et tente de survivre avec les moyens qu'il a, c'est à dire pas grand chose.

Il fait alors la connaissance d'une mystérieuse jeune femme, aux longs cheveux gris et de son chat malicieux. Malgré le rejet de celle-ci, Subaru réussit à s'imposer et décide de l'aider pour s'acquitter de sa dette.
Malheureusement pour notre héros, il échouera et de la pire des façons puisqu'il meurt au bout d'une journée...
Mais ! Il se réveille à l'endroit où il a été invoqué la première fois ! Il se souvient de tout et il est bien le seul, personne ne le reconnait. Subaru y voit là une chance de rattraper ses erreurs mais il faut d'abord qu'il retrouve la jeune fille au cheveux gris....



On pourrait croire que revivre toujours la même journée risque d'être barbant, mais en fait non, car chaque décision que prendra Subaru différemment au fil des journées revécus, aura des répercussions elles aussi différentes. Et cela nous fera découvrir de nouveaux personnages ou de nouvelles informations permettant de faire avancer l'histoire.

La fin nous tient en haleine, on n'a pas eu les réponses à nos questions, notamment sur l'arrivée de Subaru, mais en plus d'autres questions se sont ajoutés et on est extrêmement frustré de ne pas avoir la suite directement sous la main.



Les personnages sont assez caricaturaux, on retrouvera les caractéristiques des personnages de fantasy. Mais ils sont vraiment attachants et remplis de mystère. Ce tome 1 ne nous en dit vraiment pas beaucoup sur eux et on a soif d'en savoir davantage.

Subaru est vraiment un personnage sympathique, il accumule les maladresses mais fait de son mieux pour s'en sortir. Il souvent lâche voir même tout le temps mais arrive à surmonter ses peurs pour défendre ceux à qui il tient. Il est bourré d'humour même si parfois c'est contre sa volonté. Il est parfois déstabilisé par les coutumes qui sont contraires aux siennes.

Les autres personnages sont haut en couleurs et chacun a une caractéristique propre qui le rend différents. Bien qu'on en sache peu, on réussit à s'attacher à chacun d'entre eux. J'ai hâte d'en découvrir plus sur eux et leur histoire.



En bref, une aventure passionnante mais courte car au final elle se déroule sur une journée. Mais promis vous serez pas déçu. Des personnages attachants, beaucoup de mystères et de questions sur le passé, le statut de certains personnages et surtout sur la raison de la présence de Subaru dans ce monde.

lundi 3 juillet 2017

C'est Lundi que lisez vous ? [41]







Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.
 
Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :



Couverture My dilemma is you, tome 1  Couverture Re:zero, tome 1, Re:vivre dans un autre monde à partir de zéro  Couverture PS : I like you  Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti


Des déceptions, de belles découvertes, deux semaines en dents de scie.

D'abord, deux romans Young adult : My dilemma is you de Cristina Chiperi, et PS : i like you de Kasie West. Pour le premier ce fût une énorme déception, je n'ai pas réussi à trouver quelque chose que j'aurai apprécié.
Pour l'autre ce fût une belle surprise, une romance toute mignonne. J'ai passé un bon moment avec.

Changement de style pour la lecture suivante : Re:Zero tome 1 de Tappei Nagatsuki et Shinichirou Otsuka. Une fantasy assez originale car le héros recommence à zéro sa journée dès qu'il meure.

Et on fini avec Storm sisters, le monde englouti de Mintie Das. J'ai eu un peu de mal avec cette lecture, je n'arrivais pas rentrer dedans, vers la fin ce fût un peu mieux donc lecture mitigée.




Mes chroniques des 2 semaines passées :



Couverture Les perfectionnistes, tome 1
Les perfectionnistes
Couverture My dilemma is you, tome 1
My dilemma is you

Couverture PS : I like you
PS: i like you
Défi pkj de Juillet
Couverture Shades of Magic, tome 1
Shades of magic




Ce que je lis en ce moment :



Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune

Anne-Fleur Multon

 
Aliénor, Itaï, Azza et Maria ont 13 ans et habitent chacune aux 4 coins de la planète, mais de leur rencontre sur un forum, naissent tout à la fois une grande amitié ET une chaîne Youtube à succès. 
 
Des vidéos sur l'astronomie, par Aliénor, aux conseils d'Itaï en jeu vidéo, d'Azza en pâtisserie et de Maria en photo, les filles partagent leurs passions et voient grossir leur confiance et leur communauté.
 
Quand Itaï se voit écartée d'un championnat d'e-gaming prétendument masculin, elles ont l'outil en main pour médiatiser l'affaire et lutter contre cette injustice !





Ce que je vais lire ensuite ?


 Surprise, surprise....

dimanche 2 juillet 2017

Shades of magic, tome 1


Couverture Shades of Magic, tome 1 : Shades of Magic



Auteur : V.E Schwab
Éditeur : Lumen
Parution : 8 juin 2017
Pages : 505
Prix : 15.00 €
Genre : Jeunesse, Fantasy
Public : à partir de 15 ans






Synopsis




Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard ! Découvrez Shades of Magic, du petit prodige Victoria Schwab, qui développe une idée surprenante qu’elle peuple de personnages inoubliables, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.







Mon avis





Voilà un livre que j'attendais depuis un moment, au vu des avis et de la promotion autour de ce roman. Grâce à la box de Mille et un livres, il était enfin en ma possession. Je me suis jetée dessus direct.
Au programme : Magie, voyage entre les mondes et complots. 


Il fût un temps où la magie circulait entre les différents mondes, tout comme les gens. Mais à la suite d'un drame, les portes de passage ont été scellé, les mondes ne communiquent plus entre eux. Seul des magiciens de sang, sorte d'élus, peuvent encore forcer le passage mais il leur est interdit de ramener des objets des mondes différents. La magie est présente inégalement dans chaque royaume, leur seul point commun la ville de Londres, qui bien que différente à  chaque fois, reste un point d'ancrage pour les passeurs.

Kell est un de ses magiciens de sang, il est le messager des souverains des différents Londres : le Londres rouge, son pays d'origine où la magie coule à flots, le Londres gris dépourvu de magie, le Londres blanc, un Londres violent où il subsiste peu de magie et le Londres noir qui est magie pure mais qui est aussi interdit à tous.

Par un concours de circonstance, Kell transfère un objet du Londres blanc dans le Londres gris, il ne se doute pas encore qu'il vient de déclencher la fin de tout les mondes. Il faut à tout pris réparer cette erreur ! Malheureusement il vient juste de se faire voler l'objet en question ... 


Bien que l'histoire met un peu de temps à se mettre en place, j'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. J'ai aimé voyager dans les différents Londres, voir leur différences et leur similitudes, ainsi que découvrir le monde de la magie. Comme je le disais l'auteur a pris son temps pour nous faire découvrir son monde ou plutôt ses mondes car chacun d'eux a son univers propre et complexe.

Ainsi on découvre un Londres rouge extrêmement riche et prolifique, notamment en matière de magie mais aussi dans le vie quotidienne. 
Le Londres gris est en tout point similaire au nôtre, dépourvu de magie donc morne aux yeux de Kell mais aussi fascinant car il a su s’adapter et développer d'autres technologies pour évoluer.
Le Londres blanc est un monde à l'agonie où la violence et le sang règnent en maître.
Le Londres noir est tabou, personne n'en parle et est donc très mystérieux à nos yeux. 


Les personnages, tout comme l'univers, sont construits de manière riche et variée, ils ont plusieurs facettes et sont donc difficiles à cerner au premier abord.

Kell, l'un des derniers de son espèce, est vraiment quelqu'un d'unique. Il est rempli de contradictions, il aime profondément sa famille adoptive mais ne se sent pas aimé et à sa place parmi eux. Il est très protecteur mais il prend énormément de risques en faisant circuler des objets interdits entre les mondes. De plus le fait qu'il ne se souvienne pas de son passé, jette un voile d'ombre mystérieux sur ce personnage.

Lilia, aussi, est un personnage complexe. Venant du Londres gris, elle ne rêve que d'une chose, s'échapper d'ici et voguer sur les mers. Pour atteindre son objectif, elle détrousse les gens, mais elle a en elle un profond sentiment de justice qui la met parfois dans de sales draps.
Elle peut parfois se montrer extrêmement agaçante, car quand elle prend une décision, elle s'y tient et n'en démord pas. Une héroïne au caractère bien trempé en somme. 


Bien que lent au début, les événements une fois lancés, ne s'arrêtent pas, l'action est bien dosée et on frôle certains éléments qu'on soupçonne d'avoir de l'importance pour la suite de l'aventure. On y découvre que la magie n'a pas, elle aussi, qu'une facette, ce qu'elle donne, elle le reprend aisément.

La fin ne nous laisse pas sur un suspense insoutenable mais néanmoins des questions restent sans réponses et elle annonce d'autres aventures encore plus palpitantes. 


En bref, un univers richement construit, des personnages mystérieux et complexes. Shades of magic a su me séduire et je me précipiterai sur la suite dès que possible.
J'ai hâte de voir ce que deviendront Kell et Lilia.

samedi 1 juillet 2017

Défi PKJ de Juillet




Et nous revoici avec le nouveau défi Pocket jeunesse de Juillet. Toujours le même principe : à la fin du mois, il suffit de compter le nombre de challenges complétés pour connaître votre score. Vous pouvez réaliser plusieurs défis le même jour et une lecture peut remplir plusieurs critères.

Alors qui va oser tenter ce défi ???

Les 30 choses à réaliser au mois de juillet

 

1) Lire dehors.

Ici ou ici

2) Lire un PKJ.

Couverture The book of Ivy, tome 2 : The revolution of Ivy

3) Trouver le mot "fin" dans votre lecture.
4) Il y a du jaune sur la couverture.

Couverture L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine !

5) Partager son avis sur un PKJ avec PKJ.
6) Il n'y a pas de "E" dans le titre.

Couverture Jamais plus 

7) Parler du #DéfiPKJ sur les réseaux sociaux.


8) Au début du livre, le héros n'a pas ou peu d'amis.

Couverture L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine !

9) Le livre propose une section "notes de l'auteur".

Couverture Jamais plus

10) Un des personnages a une passion incomprise par sa famille.
11) L'intrigue du livre se passe au moins en partie en juillet.

Couverture L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine !  Couverture Amour, vengeance et tentes Quechua

12) Il y a un moins un chat dans l'histoire.

 Couverture Les étranges soeurs Wilcox, tome 1 : Les vampires de Londres

13) Lire un livre qui se différencie de vos lectures habituelles (genre, époque, nationalité... différents).

Couverture Jamais plus

14) Il y a une histoire de rivalité.

Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti

15) Le livre ne propose pas de dédicace en ouverture.

 Couverture Red queen, tome 3 : King's Cage  Couverture Les mystères de Larispem, tome 2 : Les jeux du siècle

16) Les personnages de votre livre ont chaud.

Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti

17) Terminer un livre et en commencer un nouveau tout de suite après.

Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti

18) Une scène de votre livre se déroule en forêt.

Couverture L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine !

19) L'héroïne du roman a beaucoup de répartie.

 Couverture Red queen, tome 3 : King's Cage

20) Le héros fuit quelqu'un qui le recherche.

Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti

21) L'univers de votre lecture est très original.
22) Il y a le mot "été" dans le titre.
23) Un des personnages fait un rêve.

Couverture Storm Sisters, tome 1 : Le Monde englouti  Couverture Les étranges soeurs Wilcox, tome 1 : Les vampires de Londres

24) Votre lecture propose une belle leçon de vie.

Couverture Jamais plus

25) Le nom de l'auteur commence par un "P".

 Couverture Les mystères de Larispem, tome 2 : Les jeux du siècle

26) L'histoire d'amour vous fait rêver.
27) Partager une photo de sa lecture en cours sur les réseaux sociaux.  


28) Il y a une citation extraite du roman sur sa 4e de couverture.
29) Un passage du livre est écrit en majuscules.

Couverture Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune

30) On parle d'une grand-mère dans votre lecture.

Couverture Amour, vengeance et tentes Quechua