lundi 14 décembre 2015

La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver

Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver 


Auteur : Christelle Dabos
Éditeur : Gallimard
Parution : juin 2013 
Pages : 519
Genre : Fantasy, Jeunesse  
Age : à partir de 13 ans 



Synopsis

 

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. 


Mon avis  

 

Alors ce livre, je le voyais partout comme étant une révélation, un coup de cœur, LE livre dont l'attente de la suite était insoutenable... Et bien je dois l'avouer tout est vrai !!!  

On plante le décor la terre n'existe plus à la suite d'une "déchirure" qui n'a laissé que des morceaux de monde flottants, dirigés par des divinités. Dans l'histoire on découvre Anima le monde d'Ophélie, où les objets sont vivants, les maisons craquent ou claquent les portes quand elles sont de mauvaises humeurs, les écharpes viennent s'enrouler toutes seules autour du cou de leur propriétaire. De plus les habitants ont des dons, ils peuvent réparer n'importe quoi, ou comme Ophélie lire les objets, un art qui se perd. En effet notre héroïne est une des rares liseuses de son monde, elle peut remonter dans le passé d'une tasse jusqu'à sa fabrication. De plus elle a un don encore plus rare, elle peut traverser les miroirs pour aller d'un point à un autre.
De l'autre côté se trouve le Pôle, monde peu connu où les seuls illustrations que l'on a, sont des animaux immenses et des hommes style hommes des cavernes. C'est dans ce monde hostile, glacial, qu'Ophélie devra vivre désormais. Car en effet Ophélie est promise au mystérieux Thorn. Et si Anima était l'image même du foyer familiale où tout le monde est cousin, le Pôle est régi par le statut social où règne les complots et les intrigues de cour. La timide Ophélie va devoir jouer des coudes et rassembler tout son courage pour survivre.

J'ai aimé l'univers magique, avec ces mondes flottants dirigés par différents dieux. La citacielle, venant du monde du Pôle, que l'on peut voir sur la couverture est juste magnifique, ça m'a fait un peu pensé au château ambulant de Miyasaki avec ses amoncellements sans queue ni tête, des pièces qui disparaissent et qui apparaissent, et j'adore ça, j'aime le chaos de ce genre d'architecture. J'aimerais vivre dans ce genre de maison, je sais je suis bizarre, je suis le genre de personne qui aime un maison un peu en désordre, je me sens plus à l'aise. Enfin bref vous l'aurez compris j'ai été conquise par l'univers que Christelle Dabos a construits, malgré l'aspect fantastique tout reste cohérent. Elle allie la magie et l'univers de 19ème siècle avec perfection, rien que ça et ce livre entre dans mes coups de cœur de l'année.
Je trouve les personnages très variés et authentiques dans leur caractère du début jusqu'à la fin, en ce qui concerne Ophélie, elle est décrite comme l'anti-héroïne, très maladroite, un peu terne, pas d'une éblouissante beauté et elle garde ce personnage. On n'est pas du tout dans le "hop elle enlève ses lunettes et sous cette tignasse se cache une beauté inconnue qui fait chavirer tout les cœurs " non ! Elle s'affirme oui mais elle dévoile ce qui était caché en elle et je l'aime pour ça.

Par contre j'attendais vraiment de découvrir ce qui se cachait sous la fourrure de Thorn, il m'intriguait beaucoup et malheureusement il m'intrigue toujours, il est quasiment inexistant dans la moitié du livre et je trouve ça dommage. J'attendais avec impatience les entrevues entre nos deux fiancés et mon petit cœur à fait boum quand à un moment donné, Thorn pose juste une simple question à Ophélie. Mais je pense et j'espère que dans le tome 2, on en saura plus sur lui.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste, j'ai tout de suite aimé le grand-oncle d'Ophélie, l'archiviste, qui n'apparait que quelques chapitres au début, mais son franc parler est attachant. J'espère le revoir dans le tome 2. 
La tante qui accompagne Ophélie dans le Pôle et hilarante dans ses mimiques et ses réactions scandalisées, elle apporte une vraie touche de fraicheur tout au long du récit.
Il y aussi Renard, Gaël, la famille d'Ophélie qui me rappelle la famille Wesley.... Enfin bref j'ai adoré tout les personnages et je veux les revoir !!!

A la fin du tome 1, on sent que l'histoire va prendre un nouveau tournant, dans le tome 1 Ophélie découvrait et du coup subissait le monde de Thorn. Mais on sent une vraie détermination à la fin, Ophélie est prête à prendre son destin en main malgré les danger. Donc vivement le tome 2 !


C'est Lundi que lisez-vous ? [2]



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

 3. Que vais-je lire ensuite ?



Ce que j'ai lu la semaine passée :


Couverture La 5e vague, tome 1 Couverture La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver Couverture California Dreamin'

Bonjour, bonjour, alors nouvel article C'est Lundi que lisez-vous ?, et cette semaine j'ai lu un livre dont tout le monde parle, un livre qui était dans ma PAL depuis un bout de temps et une BD que j'ai acheté pour une très très bonne amie comme cadeau de Noël.

Autant dire que j'ai beaucoup aimé mes lectures de la semaine, déjà avec la 5e vague de Rick Yancey, dont la chronique se trouve ici, j'ai tellement hâte de voir l'adaptation au cinéma en janvier.

Après California Dreamin', j'adore Pénélope Bagieu, son coup de crayon est génial, elle a su insuffler la vie à travers ses pages et j'ai aimé en apprendre plus cette célèbre chanteuse qu'est Cass Elliot. Chronique à venir !!!

Et pour finir je viens tout juste de finir Les fiancés de l'hiver de Christelle Dabos et.... que dire.... wahoo j'ai sur-kiffé ma lecture, je dois remettre mes idées en place avant d'écrire ma chronique.




Ce que je lis en ce moment :


Choix cornélien, vu que je viens juste de finir les fiancés de l'hiver, j'aurais tendance à lire la suite mais j'ai d'autres livres qui me font de l’œil. Donc je me lance dans :


Couverture Les Royaumes invisibles, tome 1 : La Princesse mauditeLa princesse maudite, tome 1 des royaumes invisibles de Julie Kagawa

Synopsis

 
Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles...




Mes prochaines lectures :



Couverture Les Royaumes invisibles, tome 2 : La captive de l'hiver  Couverture Arena 13, tome 1


vendredi 4 décembre 2015

La 5e vague, tome 1


Couverture La 5e vague, tome 1




Auteur : Rick Yancey 
Éditeur : Robert Laffon 
Collection : R 
Parution : 16 mai 2013 
Pages : 608 
Genre : Jeunesse, Science Fiction
Age : à partir de 13 ans 




Synopsis




1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence

La 5e Vague arrive...
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…

À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.




Mon avis



A l’approche de la sortie au cinéma de la 5e vague, je me suis dit qu'il était vraiment temps que je lise ce roman et que je ne fasse pas la même erreur qu’avec le labyrinthe. J’ai vu le film avant de lire le livre et je fais un blocage total, je n’arrive tout simplement pas à finir le tome 1, donc pour éviter le même sort à la 5e vague, je me suis vite empressée de le commencer. 

L’histoire est simple une invasion extraterrestre décime la population et les survivants essayent de s’en sortir mais pas que, au delà de la simple invasion que l’on a vu ou lu des millions de fois, ce roman a quelque chose de différent des autres. L’atmosphère y est pesante, sombre mais pas lourde, on entre avec facilité dans le récit et on arrive pas à y en sortir. 
La 5e vague c’est l’histoire de Cassie, jeune adolescente tout ce qu'il y a de plus banale, qui a survécu depuis l’apparition du "ravitailleur" dans le ciel, aux 4 vagues lancées par "les autres", comme elle les appelle, destinées à anéantir les humains. Une seule chose l’aide à tenir le coup, une promesse, celle qu’elle a faite à son jeune frère emmené par des soldats, et nous allons la suivre dans sa quête pour survivre dans un monde où maintenant on ne peut faire confiance à personne. 

J’ai bien aimé la vision qu’avait l’auteur des extraterrestres, oubliez l’image que vous vous faites des petits hommes verts dans leur soucoupes volantes avec leur rayon laser. Ici on ne les voit pas, on ne subit que leurs attaques parfaitement calculées, Cassie nous explique par des souvenirs de son vécu, les différentes attaques ou vagues comme tout le monde les appelle. 

L’histoire est extrêmement bien ficelée, à un moment comme Cassie, je ne savais plus à qui faire confiance, je n’arrivais pas à distinguer le vrai du faux. Parce que c’est là le coup de maître du livre, quand l’ennemi est invisible, qu’on ne sait pas à quoi il ressemble, et quand on s’est fait surprendre à 4 reprises par leur attaque, on ne sait plus ce qui nous attends, quelle sera la prochaine étape et après la 4e vague à qui faire confiance !  

La narration alterne entre plusieurs personnages, d’abord Cassie, notre héroïne, qui au fil des événements, s’endurcit et devient de plus en plus déterminée. Pour survivre, elle s’impose des règles comme rester toujours seule… Et on tremble pour elle quand elle est menacée.
Mais il n’y a pas qu’elle, on rencontre Ben, un camarade de classe de Cassie, la star du lycée par excellence qui fait craquer tout les filles et coup de cœur de Cassie. Je ne vais pas trop parler de ce personnage car il apparait au milieu de l’histoire et je ne veux pas en dévoiler trop. 
Ensuite il y a Evan….. ah Evan il me fait rêver, son côté protecteur peut être lourd à des moments mais il est vraiment craquant et dévoué à Cassie. Et son côté mystérieux rajoute du plus à son charme. Mais que cache-t-il vraiment à Cassie ?
Et on finit par le plus innocent des personnages Sammy, ou Sams, le petit frère, il est tellement touchant. L’auteur a su insuffler un discours tout enfantin lors des passages de Sammy, on croirait vraiment être face à un enfant c’est tellement bien fait.

En bref vous l’aurez deviné j’ai été séduite par ce roman, j’espère avoir les mêmes émotions dans le tome 2.