mercredi 20 juin 2018

La magie de Paris, tome 3 : Ici et ailleurs


Couverture La magie de Paris, tome 3 : Ici et ailleurs



Auteur : Olivier Gay
Éditeur : Castelmore
Parution : 16 mai 2018
Pages : 288
Prix : 14.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 15 ans






Synopsis



Nous sommes tous le monstre de quelqu'un…
 
La tension est de plus en plus vive entre Chloé, Thomas, David et Cassandre.
Pourtant, confrontés à un monde qu'ils ne connaissent pas et à des dangers imprévisibles, ils vont devoir se serrer les coudes pour survivre – et retrouver leur univers.
Car ce qu’ils vont découvrir en chemin risquent de remettre en cause toutes leurs certitudes…
 
Et si on leur mentait depuis le début ?

Mon avis




Bon l'heure est grave.... Je viens de finir une de mes séries fétiches, le choc est d'autant plus dur, puisque les tomes sont sortis avec très peu d'écart dans le temps. Point fort car j'ai pu enchaîner les tomes et j'en remercie fortement les Editions Castelmore mais point faible car je suis déjà en manque.
Attention ceci est un tome 3 donc si vous ne voulez pas être spoiler, ne lisez pas le reste de cette chronique. Allez plutôt voir mes avis sur les tome 1 et 2
 


Rien ne va plus, nos héros sont en fâcheuse situation, Chloé n'a désormais plus ses pouvoirs de mousquetaire et se retrouve avec Thomas, David, Cassandre et sa meilleure amie Nour de l'autre côté de la faille, dans un endroit hostile où l'ennemi est prêt à les tuer à tout moment.
Il va falloir se sortir de là rapidement mais comment faire sans faille ? 
 


Bon autant vous le dire tout de suite, j'ai dévoré ce roman en un après-midi. Je ne pouvais plus le lâcher tellement j'étais prise dans l'histoire.
Avec cet ultime roman, nous voyons enfin l'autre côté du miroir, c'est à dire le monde des goules qui semble inspiré de notre Égypte ancienne mais les apparences sont parfois trompeuses....

C'était vraiment intéressant de découvrir cet univers et ces créatures qui ressemblent aux humains sur bien des points. Là bas la magie est omniprésente et en met plein les yeux à nos héros. 
Les vérités qui ont régi le monde de nos jeunes mages sont bouleversées, ils vont tout remettre en cause et revoir leur jugement. C'est l'heure des révélations et les personnalités se dévoilent...
 
Comme pour les tomes précédents, tout au long de notre lecture nous avons l'humour et l'autodérision de notre héroïne pour alléger les moments les plus critiques de l'histoire. On rajoute les notes de bas de page et les petites références disséminées un peu partout par l'auteur et on est sûr de passer un bon moment.


Les relations s'affirment enfin et on est tout émoustillé de voir comment cela finit.
La grosse surprise de ce troisième tome, c'est un nouveau personnage qui était resté très secondaire dans les précédents : c'est Nour. Elle se retrouve parachutée dans un monde et un univers qu'elle ne connaît pas mais garde la tête relativement froide.
David est plus mis en retrait dans ce tome-ci, pour laisser un peu plus la place à Thomas dans la tête de Chloé. Sans ses pouvoirs et son lien particulier avec Thomas, elle va pouvoir faire le point sur ses sentiments.


En bref, j'ai encore passé un bon moment à lire ce dernier tome, je suis très triste de refermer cette saga et je sais déjà que Chloé, Thomas et David vont me manquer fortement. La magie de Paris s'inscrit dans la liste de mes sagas chouchou. Un seul conseil lisez la !


dimanche 17 juin 2018

La sirène & la licorne



Couverture La sirène & la licorne



Auteur : Erin Mosta
Éditeur : Rageot
Parution : 20 juin 2018
Pages : 272
Prix : 15.50 €
Genre : Jeunesse, Romance
Public : à partir de 13 ans






Synopsis



Tout les oppose, pourtant elles s’attirent, et vont vivre une très belle histoire d'amour au cœur de l'été.

La licorne, c’est Lili. 17 ans, cheveux longs couleur arc-en-ciel, ballerines pailletées. Elle est passionnée par les effets spéciaux et le maquillage au cinéma. Elle a été harcelée sur le Net par les élèves de sa classe. Pour oublier, elle quitte la banlieue parisienne et part en vacances chez sa tante près de l’océan. En apparence, tout va bien et elle assume. La réalité est moins facile.

La sirène, c’est Cris. Cheveux courts, baskets défoncées, vieux jean trop large. Passionnée de voile et de natation, elle est plus à l'aise sur l'océan qu'au milieu de la foule. En vacances dans la maison de vacances familiale, elle tente de guérir d’une blessure. Fragile en apparence, elle possède une vraie force intérieure.




Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Rageot pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Dès que j'ai lu le titre et vu la couverture, j'étais déjà conquise sans avoir lu le résumé. Je suis une grande fan du travail de l'illustratrice Diglee et je sais que quand elle s'investit sur un projet, celui-ci en vaut la peine. Et enfin le résumé a fini de me convaincre. 



Lili, c'est une licorne qui se maquille avec des paillettes, met des vêtements colorés et ne vit que pour sa passion du cinéma. Mais après avoir subi du harcèlement de la part de ses camarades d'école, elle s'en va au bord de la mer auprès de sa tante pour se reconstruire.
C'est là-bas qu'elle rencontre Cris, la sirène, une jeune fille de son âge qui, elle aussi, a dû subir un grave traumatisme.
Elles commencent à se connaître, se découvrir et surtout à s’entraider mutuellement. 



Q
uelle magnifique histoire que ce roman ! Lili et Cris m'ont touchée par leur passé, par leur personnalité et surtout par leur histoire commune
. Leur histoire d'amour est belle et pure, elle bouscule les préjugés, elles devront affronter les regards et le jugement des autres mais elles affronteront cela ensemble et c'est admirable.

Bien que le sujet principal est l'homosexualité, nous n'entrons pas dans les clichés, le message reste simple : deux personnes en détresse qui s'aiment tout naturellement. En plus de leur amour naissant, nous les suivons dans leur long apprentissage de guérison.
La plume de l'autrice est fluide et on se laisse facilement mener tout au long de la lecture. C'était vraiment agréable de lire cette histoire addictive. Je l'ai d'ailleurs littéralement dévorée en une après-midi. 


J'ai vraiment eu un coup de cœur pour Lili, elle est tellement brillante de l'intérieur comme de l'extérieur. Elle assume ses choix même si parfois c'est difficile pour elle. J'aurais aimé la rencontrer en vrai.
Cris, bien que plus discrète et aussi très attachante, elle paraît très timide mais elle cache une force insoupçonnée.
Un autre personnage que j'ai apprécié découvrir, c'est la tante de Lili : Julia. Elle est libre d'esprit mais traîne aussi un lourd passé qui la torture. 



En bref, un roman que je vous recommande fortement, vous en sortirez avec le sourire jusqu'aux oreilles. La rencontre avec la Licorne et la Sirène ne peut que vous faire du bien. Le roman sortira le 20 juin en librairie !

mercredi 13 juin 2018

Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime



Couverture Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime



Auteur : Julia Chapman
Éditeur : Robert Laffont
Collection : La bête noire
Parution : 12 avril 2018
Pages : 381
Prix : 14.90 €
Genre : Policer
Public : Adulte





Synopsis



Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !




Mon avis




Généralement, été rime avec policier pour moi et j'avoue, je prends un peu d'avance mais quand j'ai vu que ce titre était disponible sur NetGalley, je n'ai pas hésité.
J'ai tellement aimé ma lecture que durant celle-ci, j'ai même acheté la version papier pour l'avoir dans ma bibliothèque. 



Delilah est dans une fâcheuse posture, son agence de rencontres ne décolle pas et la jeune femme est au bord de la ruine. Pour parer à cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de son agence à une nouvelle entreprise. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle louait au paria de la ville : Samson O'Brien qui, après des années d'exil, décide de revenir.

Elle pensait que rien de pire ne pouvait lui arriver. Mais quand des clients de son agence meurent à tour de rôle, Delilah sent qu'elle ne va pas s'en sortir toute seule....
Il va falloir faire équipe avec l'être qu'elle méprise le plus..... 



Clairement, étant une grande fan de policier et surtout de policier qui se passe sur le sol britannique, je ne pouvais décemment pas laisser ce roman me passer sous le nez ! Cette histoire m'a complètement transportée vers un univers que j'adore : une ambiance so british dans un petit village où tout le monde se connaît et où les informations circulent plus vite qu'un coup de téléphone.

En plus d'une enquête passionnante, clairement, cette histoire de meurtre dans une agence de rencontres était top, nous avons aussi les aléas de la vie de Samson et Delilah. C'était agréable d'apprendre à les connaître, que ce soit leur passé ou leur personnalité.

Mais revenons à l'enquête en elle-même, je l'ai trouvée très bien menée, ces meurtres très mystérieux et difficiles d'élucider, étaient très intrigants. J'avoue avoir eu une piste qui s'est avérée juste sur quelques points et je suis contente de ne pas m'être trompée (mes petites victoires personnelles). 



Niveau personnage, le duo Delilah/Samson fonctionne parfaitement, ils se complètent bien et on espère secrètement un rapprochement durant la lecture de nos deux héros.
Delilah est vraiment attachante, elle se démène pour sortir la tête hors de l'eau et son humour est détonnant.
Samson est clairement le mâle désarmant de base, son charme opère sur toute la gent féminine. Son instinct de détective n'est pas un fake, c'est le seul à flairer que quelque chose cloche dans ces "accidents".
Tout le village est vraiment sympathique, même les plus bourrus apportent du relief au roman. 


En bref, j'ai trouvé une nouvelle saga policière que je vais pouvoir dévorer à chacune de ses sorties livresques. Préparez-vous une tasse de thé et quelques scones et venez enquêter avec Delilah et Samson. 


lundi 11 juin 2018

C'est Lundi que lisez vous ? [59]




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.

Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?





Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :



Couverture Love hotel princess, tome 4 Couverture Angelica Varinen, tome 2 : L'affaire de la licorne Couverture Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crime Couverture Autre-monde, tome 5 : Oz Couverture La sirène & la licorne Couverture Blindsprings, tome 1 Couverture Timeless romance, tome 3




Depuis que je travaille avec des horaires de dingue, ma quantité de lecture a durablement baissé mais quand je vois le bilan de ces deux semaines, je me dis que je m'en tire pas mal.

On commence par les manga/BD avec le tome 4 de Love Hotel Princess et le tome 3 de Timeless romance, des petites pauses rafraichissantes entre deux romans. Une découverte avec le premier tome de Blindsprings de Kadi Fedoruk, je pense qu'il me faudra une relecture pour bien comprendre l'histoire mais les dessins sont top !

Dans la rubrique des aussitôt reçu aussitôt lu, j’appelle La sirène et la licorne d'Erin Mosta, je l'ai littéralement dévoré, cette histoire est trop touchante.

 On passe au tome 2 d'Angelica Varinen : l'affaire de la licorne de N.M Zimmerman, une petite histoire pour les plus jeunes.

Je continue toujours ma lecture audio de Autre-monde avec le tome 5 : Oz, nos héros sont dans un nouveau pays où les dangers sont encore pires que chez eux.

Et pour finir, la période de l'été arrivant je vais commencer mes lectures favorites : les policiers !!! Et j'ai déjà commencé avec Les détectives du Yorkshire : Rendez vous avec le crime de Julia Chapman. Tout ce que j'aime, une enquête, de l'humour anglais....




Mes chroniques des 2 semaines passées :



Couverture Un manoir en CornouaillesCouverture Angelica Varinen, tome 2 : L'affaire de la licorne Couverture Poussière fantôme





Ce que je lis en ce moment :



Couverture RoyalesRoyales 

Camille Versi



Margaret est la princesse parfaite, adorée de tous les Anglais. Généreuse, intelligente, polyglotte, cavalière émérite, menant de front des études de littérature, de politique et d’histoire par correspondance…
Son secret ?
Margaret n’existe pas vraiment. Elles sont seize. Seize sœurs.
Seize clones, éduquées à la perfection, créées pour faire rêver un royaume.
Mais les temps ont changé… Sur seize clones, il ne devra rester qu’une princesse.






Ce que je vais lire ensuite ?


Couverture La magie de Paris, tome 3 : Ici et ailleurs Couverture Fables, intégrale, tome 1

mercredi 6 juin 2018

Poussière fantôme


Couverture Poussière fantôme




Auteur : Emmanuel Chastellière
Éditeur : Scrineo
Parution : 19 avril 2018
Pages : 331
Prix : 14.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 13 ans





Synopsis



Une histoire de fantôme rocambolesque… à Montréal !
Être guide touristique spécialisé dans les mystères du Montréal hanté n’est pas facile tous les jours, malgré les pourboires et les touristes à berner. Mais ça l’est encore moins quand on peut réellement converser avec les fantômes, trop contents de trouver quelqu’un à qui parler !
Depuis qu’Archibald a fait la rencontre d’Elizabeth McKenzie, jeune scientifique décédée dans des circonstances étranges en 1917, sa vie a basculé. Déterminé à aider Elizabeth à lever le voile sur sa mort, Archie va devoir compter sur des amis parfois surprenants et apprendre à percer les secrets de la poussière fantôme, alors que les revenants, goules et autres spectres de la ville se montrent de plus en plus menaçants…
Et tout ça si possible sans trop se fatiguer !




Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Scrineo de m'avoir permis de découvrir ce roman. Au programme fantôme et course poursuite à Montréal.


Archibald est guide touristique, il présente tout les endroits "hantés" de Montréal. Mais Archibald n'est pas juste un bon orateur, il a un secret : il peut voir les fantômes et même leur parler. Depuis quelques temps le jeune homme a fait la connaissance d'Elisabeth, une scientifique décédée au début du 20e siècle.
Tout semble rouler sur des roulettes, mais le fantôme d'Elisabeth sent qu'on la suit et le soupçon va vite se transformer en certitude lorsqu'Archibald s'aperçoit que quelque chose cloche avec les fantômes. Et il semblerait que tout soit lié à la mort d'Elisabeth.
Décidé à la sortir d'affaire, Archibald se lance dans une histoire qui le dépasse légérement.... 
 


Tout d'abord, j'ai trouvé le sujet hyper intéressant, le Canada étant un pays que j’idolâtre, j'aime en savoir plus sur celui-ci. Et puis les fantômes j'adore aussi donc ça devait matcher et dans un sens ça a matché mais  je suis un peu restée sur ma faim. Il y avait beaucoup de potentiel et j'aurais voulu en lire plus. L'action s'emballe hyper vite, une fois lancé ça ne s'arrête plus et au moins on ne s'ennuie pas. On a parfois des passages qui sont passés sous silence et on n'a pas d'explications sur la résolution des événements, j'ai trouvé ça bizarre que ça ne soit pas approfondi.

Mais j'aurais aimé quelques temps morts pour avoir de plus amples explications et mieux connaître les personnages. Mais il faut rappeler que le roman s'adresse à un jeune public et donc le rythme et l'ambiance leur plairont. 
 

Archiblad est vraiment un personnage que j'aime beaucoup, il est gentil, courageux et drôle, j'ai aimé découvrir ce héros.
Elisabeth est son opposé, elle gentille bien sûr mais elle est si sérieuse que leur duo fonctionne tellement bien.
Les personnages secondaires sont vraiment cools mais pas assez développés à mon goût, il y a une multitude de choses que je voulais connaître sur eux. J'espère qu'ils seront plus développés dans le tome suivant. 



En bref, même si j'ai bien aimé ce roman, je suis un peu restée sur ma faim concernant les personnages et l'intrigue en elle même. Néanmoins la fin m'a donné envie de lire le tome 2, je veux en découvrir plus !

samedi 2 juin 2018

Angelica Varinen, tome 2 : L'affaire de la licorne


Couverture Angelica Varinen, tome 2 : L'affaire de la licorne



Auteur : N.M Zimmermann
Éditeur : Flammarion
Parution : 2 mai 2018
Pages : 224
Prix : 12.00 €
Genre : Jeunesse, Policier
Public : à partir de 9 ans






Synopsis



Angelica, une détective prête à tout pour résoudre les mystères !
Panique ! La licorne très rare et très précieuse de Mina a été kidnappée ! Heureusement, Angelica et Lisobel sont là pour se lancer sur la piste du ravisseur. Mais elles ne sont pas au bout de leurs surprises…




Mon avis



Hello les chats ! Aujourd'hui je viens vous parler du second tome d'Angelica Varinen : L'affaire de la licorne. Vous pouvez lire mon avis sur le tome 1 ici.
Je tiens à remercier les Editions Flammarion Jeunesse pour l'envoi de roman.


Cette fois-ci nous retrouvons notre petite détective en herbe en séjour chez la jeune Mina, petite fille gâtée toute fière de montrer sa belle licorne naine. Angelica pensait vivre l'aventure mais elle se rend vite compte que le séjour risque d'être fortement ennuyeux.
Mais voilà que la licorne est kidnappée et notre héroïne se jette tout de suite sur l'affaire....



Quel plaisir de retrouver Angelica et ses comparses dans cette nouvelle affaire. Accompagnée de sa meilleure amie Lisobel, de sa renarde polaire Naali et de son chat grincheux (qui ne parle que quand il en a envie rappelons-le), on retrouve la même ambiance et le même esprit mutin que le tome 1.
  Ici pas de voleurs mais un kidnappeur et il faudra à Angelica toute son ingéniosité et sa perspicacité pour résoudre ce mystère. 

Le roman, comme pour le tome 1, est parsemé d’illustrations qui nous donnent envie de colorier, tellement elles sont jolies. Globalement j'ai quand même préféré le tome 1 mais c'est parce que les créatures qui s'y trouvaient me parlaient plus que les licornes.



Angelica reste égale à elle même, elle se fiche de l'avis des autres et n'en fait qu'à sa tête. Mais elle reste un personnage généreux et n'hésite pas offrir son aide dès qu'elle le peut, surtout quand il s'agit d'enquêter.
Son amie Isobel, reste le "watson" de l'histoire, elle se contente de suivre sans rien dire et d'être admirative à la fin. C'est le seul bémol que je pourrais dire sur ce roman.


En bref, une chronique très courte, mais je ne veux pas trop en dire au risque de spoiler. Ce tome 2 est une très bonne lecture. Rappelons que ce roman est destiné à un jeune public, et je pense que celui-ci prendra plaisir à chercher le coupable aux côtés d'Angelica et ses amies.

mardi 29 mai 2018

Un manoir en Cornouailles


Couverture Un manoir en Cornouailles



Auteur : Eve Chase
Éditeur : Nil
Parution : 3 mai 2018
Pages : 325
Prix : 21,00 €
Genre : Romance
Public : Adulte






Synopsis



Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante.




Mon avis :




Participant au Challenge lancé par NetGalley ce mois-ci, ma première lecture fût une romance avec Un manoir en Cornouailles d'Eve Chase. Mais vous commencez à me connaître, je n'aime pas trop quand la romance éclipse tout dans le roman et clairement c'est le secret du manoir et de la famille Alton qui m'a captivé.


2018, un jeune couple, Lorna et Jon, roule sous la pluie à la recherche de leur potentielle salle de réception pour leur mariage. Lorna rêve de se marier dans les Cornouailles et elle pressent que le manoir de Pencraw, appelé aussi le manoir des lapins noirs, est le bon. Elle ressent tout de suite une attirance pour cette vieille bâtisse décrépite.

En parallèle, nous découvrons la famille Alton qui vivait au manoir dans les années 60. Un événement tragique a tout bouleversé dans leur vie, et il en découlera beaucoup de drames.... 



Clairement, j'ai beaucoup aimé ma lecture. Les mystères des Alton m'ont hypnotisés; on découvre très vite le drame qui touche la famille mais on sait que quelque chose d'autre va arriver sans savoir quoi et ça c'était vraiment addictif. J'étais tellement obsédée par cet événement à venir que le reste ne comptait plus, quand on retournait à l'histoire de Lorna, qui elle aussi cache un lourd secret, j'étais frustrée de ne pas continuer ma lecture auprès d'Amber.
Globalement, l'histoire d'Amber et sa famille m'ont plus touchés que celle de Lorna, c'est peut être dû au fait que j'avais pressenti dès le début le secret de Lorna. 
 
Une chose qui nous suit aussi tout au long de notre lecture c'est cette ambiance particulière qui est liée au manoir. On a l'impression que l'on est hors du temps à Pencraw, le temps s'est clairement arrêté et les personnages sont dans une espèce de torpeur (attention je ne dis pas que les personnages sont mous) qui les isole du reste du monde. Ce qui je pense amplifie les rancœurs, la paranoïa et l'agacement.


Mes personnages préférés sont les derniers des Altons: Kitty et Barney sont l'innocence même, ils ne sont pas touchés comme les autres par les drames et les événements qui touchent la famille.
Mais clairement c'est Amber le cœur de l'histoire et je me suis sentie très proche de cette jeune fille qui se bat entre sa loyauté envers sa famille et ses sentiments.
Lorna m'a moins touché, sans doute dû au fait que son personnage était moins attrayant niveau mystère mais son comportement aussi à certains moments, notamment avec son fiancé mais je n'en dirais pas plus.



En bref, une première pour moi : un livre sur les secrets de famille et je pense que je retenterai l'expérience tellement cette lecture m'a plu.
L'ambiance est étouffante et la tension oppressante, le lecteur est piégé dans ce roman et il n'a qu'un seul moyen de s'en sortir : finir cette lecture et connaître enfin le fin mot de l'histoire des Alton....

lundi 28 mai 2018

C'est Lundi que lisez vous ? [58]







Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.

Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?




Ce que j'ai lu les 2 semaines passées :



Couverture Un manoir en CornouaillesCouverture Poussière fantôme Couverture Fruits Basket perfect, tome 3Couverture Card Captor Sakura, deluxe, tome 1 



Coucou mes ptits chats ! Comment allez-vous ? Quels sont les lectures qui vous ont bouleversé cette semaine ? Pour moi, un petit retour dans mes premières lectures manga avec le tome 3 de Fruits Basket de Natsuki Takaya et le premier tome deluxe de Card Captor Sakura de Clamp. Toujours le même plaisir à relire ces manga qui ont percé mon adolescence.

Ce mois-ci je participe au challenge du site NetGalley, j'ai donc commencé avec la lecture d'Un manoir en Cornouilles d'Eve Chase, au programme secrets de famille et ambiance sauvage dans les contrées des Cornouailles.

Et ensuite direction le Canada entre fantôme et course poursuite avec Poussière fantôme d'Emmanuel Chastellière.





Mes chroniques des 2 semaines passées :


Couverture La dame en rouge règle ses comptes Couverture Little monsters Couverture Swimming pool




Ce que je lis en ce moment :



Couverture Les détectives du Yorkshire, tome 1 : Rendez-vous avec le crimeLes détectives du Yorkshire, tome 1 : rendez-vous avec le crime

 Julia Chapman


 Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson – et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne ! Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !





Ce que je vais lire ensuite ?


Couverture La magie de Paris, tome 3 : Ici et ailleurs




vendredi 25 mai 2018

Swimming pool


Couverture Swimming pool


Auteur : Sarah Crossan
Éditeur : Rageot
Parution : 16 mai 2018
Pages : 228
Prix : 14.90 €
Genre : Jeunesse, Contemporain
Public : à partir de 12 ans







Synopsis



Kasienka vient d’arriver en Angleterre avec sa mère. Elle qui n’a jamais connu que la Pologne fait sa rentrée dans un pays qui n’est pas le sien, avec des gens qu’elle ne connaît pas, dans une langue qu’elle maîtrise mal. Et le soir venu, de quartier en quartier, elle cherche son père, qui a quitté le domicile familial sans laisser d’adresse. Bref, ce pays est gris, humide, et parfois assez inhospitalier. Heureusement, il y a la piscine, il y a l’eau. Et dans l’équipe de natation, il y a William…



Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Rageot pour m'avoir fait découvrir ce roman. Je ne pensais pas autant aimé cette lecture, j'avoue la mise en page en vers libre me laissait perplexe au début. J'avais peur de ne pas aimé, d'accrocher sur les phrases mais j'ai dévoré ce livre en une soirée, je ne pouvais plus le lâcher.
Il m'a donné envie de découvrir Inséparables, le livre précédent de l'autrice, oui je sais tout le monde n'en dit que du bien mais généralement ça, ça me freine mais ce roman-ci m'a donné envie de le lire.



Swimming pool c'est l'histoire de Kasienka,une adolescente polonaise qui se retrouve du jour au lendemain dans un pays qu'elle ne connaît pas, dont elle ne parle pas la langue, à la poursuite d'un homme, son père, qui les a quitté sa mère et elle.

Entre les recherches incessantes et l’obsession pathologique de sa mère, il est difficile pour la jeune fille de trouver sa place et de s'intégrer dans ce nouveau pays. Heureusement il y a la piscine....



Le roman aborde pas mal de sujets : l'immigration, la xénophobie, le harcèlement scolaire, le divorce.... En si peu de pages, le roman est relativement court, l'autrice arrive à condenser tout ces sujets sans partir dans des clichés qui nous font lever les yeux au ciel. Ses mots sont justes et font mouche, Sarah Crossan va à l'essentiel et on adore.



L'histoire de Kasienka m'a totalement touché, cette jeune fille essaie de se forger une identité et subit tellement de choses qui pourrait la faire sombrer mais qui l'aide à se découvrir. Et il y a le fantôme de son père, ce père qui a abandonné sa mère mais aussi la jeune fille. Sa mère prend tellement de place dans cette histoire que Kasienka ne peut même pas exprimer sa propre souffrance. Mais on ne part pas dans le mélodrame pour autant, c'est frais avec un beau message.



En bref j'ai aimé ma lecture et il a été difficile pour de laisser Kasienka, sa famille et ses amies. J'aurais voulu faire encore un peu de chemin avec elle. Des sujets dures et forts mais exposé de façon juste sans fioritures. Un livre a mettre dans toutes les mains.




dimanche 20 mai 2018

Little monsters


Couverture Little monsters



Auteur : Kara Thomas
Éditeur : Castelmore
Parution : 18 avril 2018
Pages : 443
Prix : 16.90 €
Genre : Jeunesse, Thriller
Public : à partir de 15 ans






Synopsis



« Vous est-il déjà arrivé de vouloir quelque chose au point d'en mourir ? »

Quand elle emménage à Broken Falls, une nouvelle vie commence pour Kacey. Tout le monde ici est tellement gentil. Et elle se fait même des amies, Bailey et Jade, qui l'accueillent à bras ouverts. Mais, soudaine, ces dernières se montrent étrangement distantes. Et elles omettent de l'inviter à la plus grosse soirée de l’année.

Kacey, décidée à confronter ses amies, n'en aura pourtant jamais l'occasion : après la fête Bailey disparaît sans laisser de traces. Broken Falls ne semble plus si chaleureuse. Surtout pour elle, la nouvelle.

Kacey est sur le point d’apprendre deux choses très importantes : parfois, les apparences peuvent se révéler trompeuses. Et parfois, quand on est la nouvelle, il ne faut faire confiance à personne.




Mon avis



Je remercie les éditions Castelmore pour cette lecture. Des romans sur de mystérieuses disparitions, des secrets assez dérangeants, une enquête qui révèle le vrai visage des gens, j'en ai lu beaucoup et je deviens de plus en plus exigeante avec le temps. Et je dois avouer que Little monsters m'a laissée sans voix, déjà parce que le dénouement m'a surprise, et c'est rare que ça arrive, et parce que j'ai adoré l'intrigue, l'ambiance, tout quoi. 


Kacey est tout nouvelle à Broken Falls, elle traîne un passé lourd et entame une nouvelle vie  auprès la nouvelle famille d'un père qu'elle n'a jamais connue.
Être l'étrangère, c'est difficile mais heureusement, Kacey s'est fait vite des amies qui l'emmènent sans arrêt à des fêtes. Elles forment un trio soudé et partagent tout.
Mais il est parfois difficile pour Kacey de faire le mur pour s'amuser et suite à une soirée qui a mal tourné, les jeunes filles sont en froid.

Déterminée à arranger les choses, Kacey décide d'avoir une discussion sérieuse avec ses amies: malheureusement, l'une d'entre elles, Bailey, disparaît. Une enquête est ouverte et Kacey est bien décidée à trouver le fin mot de l'histoire. Mais parfois quand on creuse trop, on finit par déterrer des secrets qu'il aurait mieux valu laisser sous terre.... 


Le gros point fort de cette histoire, c'est clairement l'ambiance qu'a installée l'autrice : cette disparition plus qu'étrange, saupoudrée de légende urbaine pour faire frissonner et ce sentiment oppressant face aux réactions et secrets de chacun.
L'histoire est entrecoupée de pages du journal intime de Bailey, ce qui nous permet de découvrir la jeune fille. Plus on avance dans la lecture de ce journal, plus on sent que quelque chose cloche mais je n'en dis pas plus. 


Concernant les personnages, ce sont clairement les personnages secondaires qui m'ont le plus bluffée. Notamment sur leur secret mais aussi sur leur psychologie.

Kacey est moins complexe même si elle a son propre bagage affectif, elle paraît avoir moins de poids face aux autres personnages, sûrement car celle-ci n'a pas grand chose à cacher aussi. 

Je ne peux pas trop m’appesantir sur ce qui m'a le plus plu chez ces personnages secondaires, qui m'ont le plus étonnée, sans spoiler. Donc je n'en dirai pas plus, mais sachez que clairement je ne les imaginais pas ainsi et jusqu'au dernier paragraphe, mes idées sur un personnage en particulier ont complètement twisté à cause d'une simple phrase. 


En bref, bluffant, c'est le mot qui ressort de ce roman, j'ai aimé l'ambiance, la psychologie des personnages, la fin inattendue. J'ai clairement passé un bon moment avec ce thriller que je recommande fortement !
Merci encore Castelmore pour cette pépite !