mercredi 17 octobre 2018

Les Soeurs Carmines, tome 1 : Le Complot des corbeaux


Couverture Les Soeurs Carmines, tome 1 : Le Complot des corbeaux



Auteur : Ariel Holzl
Éditeur : Mnémos
Collection : Naos
Parution : 16 mars 2017
Pages : 263
Prix : 17 €
Genre : Fantasy
Public : à partir de 13 ans






Synopsis



Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…





Mon avis





Voilà un roman dont j'entends parler depuis un bon moment. Je savais que j'allais le lire rapidement vu qu'il réunissait pas mal d'éléments que j'adore : un univers à la Tim Burton, un humour noir et une ambiance digne de la famille Adams.
Et je peux vous dire que c'est un énorme coup de cœur pour moi ! J'ai tout aimé, de A à Z ,et j'ai déjà lu le tome 2... Je peux vous affirmer que le 3 ne devrait pas tarder à être dévoré !


A Grisaille, ville gothique à souhait, les vampires, les loups-garou et les nécromanciers se côtoient cordialement. C'est dans cette ville, où le crime est le principal passe-temps de ses habitants, que les sœurs Carmines essayent de survivre après la disparition de leur mère. Nos héroïnes répondent aux noms de Tristabelle, Merryvère et Dolorine.

L'histoire commence avec Merry, la deuxième dans la fratrie. Bien décidée à sortir sa famille de l'eau, elle manque malheureusement cruellement de chance. Lors d'un cambriolage, elle se retrouve avec la mort d'un homme sur la conscience, et une mystérieuse boite qui attise les convoitises de nombreuses personnes. Sans le vouloir, elle tombe dans un véritable complot qui menace la royauté.
Mais son premier challenge est de trouver un moyen d'ouvrir la boite. Et pour cela, il va falloir déterrer le corps du propriétaire..... 
 


Franchement, ce livre, c'est un bonbon, un bonbon acidulé qui nous pique la langue, nous fait grimacer mais qu'on reprend toujours avec plaisir. Des petites friandises comme ça, j'en veux tous les jours !

L'ambiance est caustique, mais toujours avec cette touche d'humour que j'affectionne tant. La mort est partout à Grisaille, le meurtre est courant et les monstres rôdent partout. Cette ambiance glauque, c'est le quotidien des sœurs qui s'en accommodent facilement.
L'histoire en elle-même est plutôt bien construite. Merryvère se retrouve dans un complot bien plus gros qu'elle et ne sait pas trop comment se tirer de là. 
Le récit de la jeune fille s'intercale avec le journal intime de la petite dernière, Dolorine. Celui-ci nous donne beaucoup plus d'informations, et les réponses à nos questions apparaissent au fil de l'eau. 
 


Bien que peu développées, les trois sœurs sont très différentes. Chacune a son propre caractère et même son propre monde. J'ai aimé les découvrir et j'avoue qu'aucune n'est transparente face aux autres.

J'ai beaucoup aimé Merryvère, qui est une héroïne courageuse et pleines de bonnes volontés. Par contre, elle est d'une malchance incroyable, la pauvre, elle en est terriblement touchante ! C'est d'ailleurs la plus "normale" des trois sœurs, elle nous fait entrer tout en douceur dans cet univers particulier.

Ma préférée est la petite Dolorine, avec sa peluche M. Nyx. Elle est toute en innocence et a des réactions des plus mignonnes. Par exemple, lorsque sa peluche lui suggère (oui elle lui parle, et compte tenue du don de Dolorine, on soupçonne que la peluche n'en est en fait pas vraiment une...) de tuer ses sœurs, elle répond « que ça serait dommage parce qu'elle les aime bien quand même ».
Cette petite a un don extraordinaire puisqu'elle peut voir les morts et leur parler. On découvrira vite que chaque sœurs a des dons particuliers découlant de leur différents père qui font partie de différents clans.

Tristabelle n'est pas en reste, mais elle reste un personnage secondaire, néanmoins ses interventions n'en sont pas moins piquantes je dirais. Elle a toujours le mot pour plomber le morale de Merry. Et rien ne semble la toucher. Tout les événements qui se passent, et je peux vous dire que certains ne vous laissent pas indifférents, ne la font pas vraiment réagir. Tout cela ne la concerne pas et donc ne mérite pas son intérêt. Je pense qu'elle sera développée plus tard... 



En bref, ENORME coup de cœur, je n'ai qu'une phrase "Lisez-le !". Franchement l'ambiance et l'univers sont bien construits, les personnages, hauts en couleurs et l'humour, caustique. Un roman idéal pour la saison d'Halloween !
Chaque tome sera consacré à l'une des sœurs, et c'est Tristabelle qui nous emmènera dans l'aventure dans le tome 2. 
 
 
 

mercredi 10 octobre 2018

L'étrange vie de Nobody Owens


Couverture L'étrange vie de Nobody Owens




Auteur : Neil Gaiman
Éditeur : Albin Michel
Parution : 2009
Pages : 310
Prix : 13.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 12 ans




Synopsis



Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...

Mon avis



Neil Gaiman, un grand nom de la littérature que je n'ai jamais lu.... J'ai déjà vu des adaptations cinéma de ces œuvres : Stardust ou Coraline. Du coup, j'étais curieuse de découvrir la plume de l'auteur. Dans le cadre du #pumpkinautumnchallenge, j'ai pu intégrer L'étrange vie de Nobody Owens dans ma liste.


Une nuit, un homme nommé Le Jack s'introduit dans la maison d'une charmante petite famille et tue toute la famille.... Toute ? Non, un petit nourrisson a survécu et a trouvé refuge.... dans un cimetière ! Protégé par les fantômes et par le "gardien" Silas, le petit Nobody grandit dans l'insouciance totale. Mais le meurtrier est bien décidé à finir son travail et va tout tenter pour atteindre le jeune garçon.


Alors bilan : j'ai trouvé l'histoire plutôt intéressante, j'ai eu l'impression de lire des épisodes d'une saga.  Chaque chapitre nous dévoilait une nouvelle aventure de Nobody avec de nouveaux personnages. De plus, mon édition était ponctuée d'illustrations pour illustrer les aventures de Nobody, un très beau roman avec ce petit plus.
J'ai beaucoup aimé cet univers un peu sombre sans pour autant être morbide, les fantômes du cimetière viennent de toutes les époques et chacun apporte au jeune garçon un savoir particulier. Ça m'a fait penser aux Noces funèbres et à l'étrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton au niveau de l'ambiance. Et comme je suis une grande fan, forcément ça a matché avec moi.
On y découvre un humour assez noir bien plaisant tout au long du roman.


Au fil des chapitres le petit garçon grandit, découvre le monde des fantômes, des sorcières, des goules....  mais ignore totalement tout ce qui touche au monde extérieur. C'est ce qui va lui donner envie de sortir du cimetière, l'attrait de l'inconnu est plus fort que le danger d'être tué.
Nobody est un jeune garçon vraiment attachant, légèrement naïf, il fait confiance à tout le monde, ce qui va parfois lui coûter cher. Il développe des pouvoirs liés au cimetière et à ses habitants : se rendre invisible, provoquer l'effroi chez les autres.... Mais malgré sa vie agréable, il veut découvrir le monde et voyager.

Les autres personnages sont tout aussi attachants, ils aiment profondément ce petit humain vivant et veulent à tout prix le protéger. Mon petit cœur s'est serré à la fin du roman.... Mais je n'en dis pas plus.


En bref, j'ai bien fait de me lancer dans ce roman, c'était un univers avec de l'humour, des personnages distrayants et hauts en couleurs. Je pense lire d'autres livres de cet auteur.

mardi 9 octobre 2018

C'est Lundi que lisez vous ? [65]



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person's Journey Through a World of Books et repris par Galleane.
J'ai décidé de faire ce C'est Lundi toutes les 2 semaines, ne lisant pas à profusion, je pense qu'il sera plus fourni si je le publie tout les 15 jours.

Il faut répondre à trois questions chaque Lundi :

1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ? 

3. Que vais-je lire ensuite ?

dimanche 7 octobre 2018

Concours anniversaire !!!!





Hello les chatons, le 5 octobre le blog fêtait ses 3 ans ! 3 ans de lectures, de coup de cœur, de rencontres et de partage.
Pour fêter dignement tout ça, je vous ai préparer un petit concours et attention j'essaie de faire les choses en grand. Je vous concocte une petite box avec certains éléments que j'avais reçu dans les box littéraires : Mille et un livres et Owlcrate.

J'espère que ce concours vous plaira. Il est ouvert uniquement pour la France et se terminera le 14 octobre.

Alors passons au contenu de ma box anniversaire :

Elle contiendra une toile 


Un porte clé livre et un affiche de Diana Bishop du Livre perdu des sortilèges :


 

Un mug sur le thème de Percy Jackson :


  


Et enfin le livre :


Pretty Dead Girls 

Monica Murphy



Belles à tomber.
Parfaites en tout point.
Sauvagement assassinées.
Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l'angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d'une oreille à l'autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l'idée d'être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d'abord sur Cass Vicenti, d'autant qu'il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu'elle ne le pensait...

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l'aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d'elle qu'elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.


Ma chronique ici !



Voilà voilà j'espère que ça vous plaît !
Alors comment participer ? Il suffit de remplir ce formulaire





samedi 6 octobre 2018

Pretty Dead Girls


Couverture Pretty Dead Girls



Auteur : Monica Murphy
Éditeur : Lumen
Parution : 14 juin 2018
Pages : 461
Prix : 15.00 €
Genre : Thriller
Public : à partir de 15 ans






Synopsis



Belles à tomber.
Parfaites en tout point.
Sauvagement assassinées.
Leur corps est apprêté avec méticulosité, disposé dans une position bien particulière. Leurs visages, parfaitement maquillés, sont tournés selon l'angle le plus flatteur, leurs vêtements coûteux brossés et défroissés. Seul leur cou ouvert d'une oreille à l'autre vient démentir ce tableau idyllique. Seul leur regard vide trahit la vérité : elles sont mortes et bien mortes.

Les filles les plus populaires du campus sont tuées les unes après les autres et la reine de la promotion, Penelope Malone, présidente du club qui les réunit, est terrifiée à l'idée d'être la prochaine sur la liste. La seule issue, pour elle ? Fouiner un peu, chercher qui peut bien être ce tueur en série qui menace la tranquillité de cette petite ville côtière de Californie, un havre de paix habité par certaines des plus grandes fortunes du pays. Ses soupçons se portent d'abord sur Cass Vicenti, d'autant qu'il était étrangement proche de certaines des victimes malgré son statut de nerd de service. Mais échapper au tueur va demander à la jeune fille de se faire beaucoup, beaucoup plus maligne qu'elle ne le pensait...

Belles à tomber. Parfaites en tout point. Sauvagement assassinées. Le meurtrier ne sera satisfait que quand toute l'aristocratie qui règne sur le lycée sera passée au fil du couteau – à commencer par Penelope. Et le coupable est plus près d'elle qu'elle ne le croit ! Monica Murphy joue avec les nerfs de la jeunesse dorée californienne dans ce thriller parfaitement ficelé.




Mon avis



Je tiens à remercier les Éditions Lumen pour l'envoi de ce roman. Cette histoire réunit tout ce que j'aime et si vous lisez mes chroniques depuis longtemps vous vous en êtes rendu compte, je suis friande des énigmes et des petits secrets bien cachés. 


Tout Cape Bonita est en émoi, l'une des ses enfants chéris est morte. Un membre des Cygnes blanc, association d'élite qui réunit les 10 jeunes filles les plus populaires du lycée, a été sauvagement assassinée.
Mais qui a pu en avoir après elle ? C'est ce que se demande Penny la présidente des cygnes blancs, essayant de maintenir les apparences, elle soutient ses camarades du mieux qu'elle peut. Mais quand un autre cygne est retrouvé assassiné, plus de doutes possibles, c'est bien son petit groupe qui est visé. Penny est bien décidée à ne pas être la prochaine sur la liste. 



Que dire de cette lecture... Je l'ai dévorée littéralement même si il y a deux ou trois points qui m'ont dérangée, dans l'ensemble ce fut une lecture agréable et plutôt addictive. Dans les remerciements, l'autrice explique qu'elle a voulu écrire ce roman après avoir vu la série Scream Queens (très hilarante d'ailleurs) sur le phénomène des "jolies filles mortes", et je dois dire que c'est un sujet que l'on retrouve souvent, je nommerais simplement tout les livres de Sara Shepard pour faire court. 

L'autrice arrive à nous captiver et nous fait entrer dans l'histoire, notamment avec les passages où c'est le tueur qui parle. J'ai trouvé que cela créait un lien entre nous et l'assassin mais c'est aussi là que se trouve mon premier bémol. Sans trop m'attarder dessus, je pense que c'est un problème de traduction ou alors c'est une volonté de l'autrice mais certains mots nous donnent trop d'indications sur le meurtrier et j'ai trouvé ça dommage. L'autrice nous donne clairement plusieurs pistes à suivre ainsi que plusieurs suspects mais à cause de ces "mots" on peut déjà enlever certains suspects.

Néanmoins on se retrouve comme Penny à soupçonner tout le monde
et ça je trouve que c'est vraiment jouissif, non je ne suis pas bizarre. 

Autre point qui marche toujours dans ce genre de roman, c'est les secrets. Chaque personnage cache un secret ou un côté sombre de sa personnalité. C'est toujours amusant de découvrir les faces cachées de chacun et jusqu'où ils peuvent aller pour le cacher. 



A
u niveau des personnages, voilà mon deuxième bémol, je n'ai pas réussi à m'attacher à aucune d'entre elles. Même l'héroïne Penny n'arrive pas à m'arracher la moindre compassion. Elle se comporte de manière si froide, il ne faut rien laisser transmettre pour préserver les apparences ce qui fait que l'on ne crée aucun lien avec elle.
Malgré tout elle reste un personnage fort, au vu de ce qu'elle traverse, beaucoup auraient laissé tomber et se seraient cachés sous leur couette. Elle décide d'enquêter pour notre plus grand plaisir.
Les autres personnages restent dans le stéréotype, on trouve la rivale de l'héroïne, la meilleure amie un peu effacée, le mystérieux garçon craquant qui pourrait être le tueur.... Rien de bien nouveau mais ça marche donc pourquoi changer ? 



En bref, j'ai vraiment passé un bon moment avec ce livre. Vu que je lis beaucoup ce genre je deviens de plus en plus pointilleuse mais je suis sûre qu'il plaira au plus grand nombre. Beaucoup verrons des ressemblances avec Pretty little liars mais c'est normal vu que c'est le même genre. Si vous voulez enquêter vous aussi sur cette mystérieuse affaire courez vite chez votre libraire ou bibliothécaire !

mercredi 3 octobre 2018

L'Île au manoir


Couverture L'Île au manoir



Auteur : Estelle Faye
Éditeur : Scrineo
Parution : 4 octobre 2018
Pages : 127
Prix : 7.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public :à partir de 10 ans






Synopsis



Par une nuit d’hiver, sur une île de l’Atlantique, Adam aperçoit une fille étrange sur la plage en bas de chez lui. Une fille très pâle aux longs cheveux humides, qui ressemble à une noyée. En cherchant à l’aider, Adam se retrouve entraîné dans une quête dangereuse, entre le présent et le passé, entre la réalité et le rêve…


mardi 2 octobre 2018

Demain les chats

Couverture Demain les chats



Auteur : Bernard Werber
Éditeur : Albin Michel
Parution : 6 octobre 2016
Pages : 309
Prix : 20.90 €
Genre : Sciences Fiction
Public : Adulte




Synopsis



A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats.

Jessie des ténèbres

Couverture Jessie des ténèbres



Auteur : Yann Rambaud
Éditeur : Hachette 
Parution : 31 août 2016
Pages : 304
Prix : 15.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 13 ans




Synopsis



Jessie a quatorze ans. Jessie fait des cauchemars. Elle retourne toutes les nuits dans une maison plongée dans les ténèbres. Chaque pièce dissimule de terribles secrets, la clef de son intérieur, et chaque porte, chaque énigme, chaque épreuve traversée lui fait comprendre petit à petit le mystère de ses origines.

Détectives : Miss Crumble, le Monstre Botté

Couverture Détectives : Miss Crumble, le Monstre Botté

Auteur : Herik Hanna, Sylvain Guinebaud et Lou
Éditeur : Delcourt
Parution : 7 mai 2014
Collection : Conquistador
Pages : 64
Prix : 15.50 €
Genre : BD, Policier
Public : Adulte




Synopsis



Angleterre, 1918. Au lendemain de la guerre, dans le sympathique village de Sweet Cove, tout respire la douceur de vivre. Ah, Sweet Cove... Ses jardins bien entretenus, ses salons de thé aux doux parfums de gâteaux fraîchement sortis du fou. Et en parlant de gâteaux... Une célèbre institutrice retraitée va bientôt s'adonner à son sport préféré : la chasse aux suspects. Un mystérieux assassin, un véritable colosse au vu des traces de pas laissées derrière lui, sème la mort dans cette paisible campagne. 

Le guide du mauvais père



Couverture Le Guide du Mauvais Père, tome 3

Auteur : Guy Delisle

Éditeur : Delcourt

Collection : Shampoing

Genre : BD, Humour 

Age : à partir de 13 ans



Synopsis



Oublier le passage de la petite souris, traumatiser sa fille avec une terrifiante histoire d'arbre qui pousse dans l'estomac, dénicher des conseils peu avisés pour encourager fiston à taper plus fort sur le punching bag... Guy Delisle, un mauvais père ?