dimanche 2 juillet 2017

Shades of magic, tome 1


Couverture Shades of Magic, tome 1 : Shades of Magic



Auteur : V.E Schwab
Éditeur : Lumen
Parution : 8 juin 2017
Pages : 505
Prix : 15.00 €
Genre : Jeunesse, Fantasy
Public : à partir de 15 ans






Synopsis




Kell est le dernier des Visiteurs, des magiciens capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est le centre à chaque fois. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge, et on y respire le merveilleux avec chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : les sortilèges s’y font si rares qu’on s’y coupe la gorge pour voler la moindre incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui s’y est répandue quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.
Depuis cette contagion, il est interdit de transporter un objet d’un monde à l’autre. C’est pourtant ce que va faire Kell, un chien fou tout juste sorti de l’adolescence, pour défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, et le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait pourtant sa vie sans hésiter. Et un jour, il commet l’irréparable : il passe une pierre noire comme la nuit dans le Londres gris où une jeune fille du nom de Lila la lui subtilise.
Mais la magie n’attire jamais à elle personne par hasard ! Découvrez Shades of Magic, du petit prodige Victoria Schwab, qui développe une idée surprenante qu’elle peuple de personnages inoubliables, pour le plus grand délice de ses nombreux fans.







Mon avis





Voilà un livre que j'attendais depuis un moment, au vu des avis et de la promotion autour de ce roman. Grâce à la box de Mille et un livres, il était enfin en ma possession. Je me suis jetée dessus direct.
Au programme : Magie, voyage entre les mondes et complots. 


Il fût un temps où la magie circulait entre les différents mondes, tout comme les gens. Mais à la suite d'un drame, les portes de passage ont été scellé, les mondes ne communiquent plus entre eux. Seul des magiciens de sang, sorte d'élus, peuvent encore forcer le passage mais il leur est interdit de ramener des objets des mondes différents. La magie est présente inégalement dans chaque royaume, leur seul point commun la ville de Londres, qui bien que différente à  chaque fois, reste un point d'ancrage pour les passeurs.

Kell est un de ses magiciens de sang, il est le messager des souverains des différents Londres : le Londres rouge, son pays d'origine où la magie coule à flots, le Londres gris dépourvu de magie, le Londres blanc, un Londres violent où il subsiste peu de magie et le Londres noir qui est magie pure mais qui est aussi interdit à tous.

Par un concours de circonstance, Kell transfère un objet du Londres blanc dans le Londres gris, il ne se doute pas encore qu'il vient de déclencher la fin de tout les mondes. Il faut à tout pris réparer cette erreur ! Malheureusement il vient juste de se faire voler l'objet en question ... 


Bien que l'histoire met un peu de temps à se mettre en place, j'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture. J'ai aimé voyager dans les différents Londres, voir leur différences et leur similitudes, ainsi que découvrir le monde de la magie. Comme je le disais l'auteur a pris son temps pour nous faire découvrir son monde ou plutôt ses mondes car chacun d'eux a son univers propre et complexe.

Ainsi on découvre un Londres rouge extrêmement riche et prolifique, notamment en matière de magie mais aussi dans le vie quotidienne. 
Le Londres gris est en tout point similaire au nôtre, dépourvu de magie donc morne aux yeux de Kell mais aussi fascinant car il a su s’adapter et développer d'autres technologies pour évoluer.
Le Londres blanc est un monde à l'agonie où la violence et le sang règnent en maître.
Le Londres noir est tabou, personne n'en parle et est donc très mystérieux à nos yeux. 


Les personnages, tout comme l'univers, sont construits de manière riche et variée, ils ont plusieurs facettes et sont donc difficiles à cerner au premier abord.

Kell, l'un des derniers de son espèce, est vraiment quelqu'un d'unique. Il est rempli de contradictions, il aime profondément sa famille adoptive mais ne se sent pas aimé et à sa place parmi eux. Il est très protecteur mais il prend énormément de risques en faisant circuler des objets interdits entre les mondes. De plus le fait qu'il ne se souvienne pas de son passé, jette un voile d'ombre mystérieux sur ce personnage.

Lilia, aussi, est un personnage complexe. Venant du Londres gris, elle ne rêve que d'une chose, s'échapper d'ici et voguer sur les mers. Pour atteindre son objectif, elle détrousse les gens, mais elle a en elle un profond sentiment de justice qui la met parfois dans de sales draps.
Elle peut parfois se montrer extrêmement agaçante, car quand elle prend une décision, elle s'y tient et n'en démord pas. Une héroïne au caractère bien trempé en somme. 


Bien que lent au début, les événements une fois lancés, ne s'arrêtent pas, l'action est bien dosée et on frôle certains éléments qu'on soupçonne d'avoir de l'importance pour la suite de l'aventure. On y découvre que la magie n'a pas, elle aussi, qu'une facette, ce qu'elle donne, elle le reprend aisément.

La fin ne nous laisse pas sur un suspense insoutenable mais néanmoins des questions restent sans réponses et elle annonce d'autres aventures encore plus palpitantes. 


En bref, un univers richement construit, des personnages mystérieux et complexes. Shades of magic a su me séduire et je me précipiterai sur la suite dès que possible.
J'ai hâte de voir ce que deviendront Kell et Lilia.

3 commentaires:

  1. Je l'ai noté dans ma wish-list en début d'après midi, et il passe maintenant en haut de la wish-list ! Merci pour cette chouette chronique :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avoue en avoir très envie de ce livre et ton avis ne fait qu'accentuer mon empressement de le lire. ^^

    RépondreSupprimer