jeudi 14 juillet 2016

Dan Machi - La légende des Familias, tome 1

Couverture Dan Machi - La légende des Familias, tome 1 

Auteur : Fujino Omori
Éditeur : Ofelbe
Collection : LN Light Novel
Parution : 30 juin 2016
Pages : 298
Prix : 12.99
Genre : Fantasy
Public : à partir de 14 ans



Synopsis




Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la Cité-Labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…
… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.
Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.



Mon avis


Je tiens tout d'abord remercier les éditions Ofelbe pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir ce livre. 
Cela faisait quelques temps que je voyais passer sur la blogosphère une nouvelle sorte de livre : les Light Novel. Mais qu'est-ce donc ? Tout simplement de la littérature jeunesse japonaise, accompagnée d'illustrations qui rappelle la culture japonaise, tout d'abord pré-publiée dans des magasines comme les mangas si vous connaissez, et après publiée en format livre.
En grande fan de manga, d'animes et de culture japonaise, j'ai été très intriguée par cette nouveauté livresque et d'autant plus enthousiaste d'avoir été contactée par les éditions Ofelbe pour tenter l'expérience.


C'est donc une première pour moi avec Dan Machi et je dois avouer que j'ai accroché direct. J'ai eu l'impression de lire un manga en format roman et les illustrations m'ont donné d'autant plus cette impression que j'ai retrouvé les coups de crayon que je peux voir dans des mangas.


L'histoire est simple, une jeune aventurier débutant tente de faire sa place dans la Cité labyrinthe d'Orario dans le but de rencontrer des filles. Intrigue banale au premier abord digne des intrigues que l'on peut voir dans les mangas. 
Mais il ne faut pas s'arrêter sur ce point, l’objectif de départ est vite balayé et Bell comprend que son véritable but est de devenir fort pour pouvoir protéger sa Déesse. Car oui, le petit plus de cette histoire c'est que les dieux et les déesses évoluent parmi les humains et forme des Familias réunissant de nombreux aventuriers dans le but de prospérer en leur offrant des bénédictions.


On retrouve durant la lecture de ce roman, les codes propres au manga. D'abord le jeune héros, un peu naïf, au cœur pur qui commence au plus bas de l'échelle mais qui guidé par ses idéos va avancer et prouver sa valeur.
A ses côtés se succèdent des créatures féminines plus belles les unes que les autres, toutes amoureuses, intriguées ou préoccupées par lui. Sans pour autant qu'il s'en rende compte.
Ensuite il y a l'exploration du Donjon avec ses différentes strates auxquelles on accède selon son niveau, les différentes créatures que l'on peut rencontrer dans la ville : elfes, trolls, femme chat....
Sans oublier l'humour caractéristique japonais que l'on peut rencontrer dans les animes ou les mangas. Entre incompréhension, quiproquos, non dits, le jeune Bell se retrouve dans des situations cocasses qui lui échappent.


Avec ce premier tome, on nous présente l'univers d'Orario, son fonctionnement, on apprend à connaître les personnages. J'ai trouvé l'idée originale de donner les noms des dieux et des déesses que l'on connaît parmi les différents mythes aux dieux d'Orario. Par exemple, on retrouve Héphaistos, Loki, Ganesh.... mais ils ne sont pas exactement à l'image de leur homonyme mais ça vous le verrez en lisant Dan Machi.
Donc avec un début tout en description pour planter le décor aux lecteurs, on plonge vite dans l'action et tout s'enchaîne sans coup de mou. Je suis heureuse de la tournure qu'ont pris les événements, je redoutais de rester dans l'optique de se constituer un Harem pour Bell mais il n'en est rien. L'action et l'esprit d'aventure nous amènent à ne pas pouvoir décoller notre nez du bouquin. Seul regret ne pas avoir la suite sous la main car de nombreuses interrogations sur le destin de Bell nous taraudent.

J'ai trouvé le personnage de Bell très attachant et mignon. Dans le récit on assiste à son évolution en tant qu’héros et son influence sur les gens qui l'entourent. Son côté naïf et idéaliste ne le rend que plus attachant.
Les autres personnages du roman ne sont pas en reste, Hestia, la déesse de Bell, est l'image typique de la jeune fille amoureuse légèrement jalouse sur les bords qui veut aider à tout prix son protégé.
Aiz est l'image de la jeune fille parfaite que se font les japonais, belle et froide. Un idéal difficile à atteindre.
D'autres apportent de l'humour et de la fraîcheur dans le récit : Syl, Loki... et même Bell et Hestia.


En bref, une lecture addictive et rafraîchissante qui plaira aux fans comme moi de manga et d'aventure dans un monde fantasy plein de combats et d'humour. Une épopée comme je les aime.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire