mercredi 6 janvier 2016

California Dreamin'

Couverture California Dreamin' 

Auteur : Pénélope Bagieu
Éditeur : Gallimard
Parution : 17 septembre 2015
Pages : 280
Genre : BD
Age : à partir de 14 ans 



Synopsis

 

Ellen naît en 1941 dans une famille juive de Baltimore et, petite déjà, rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, mais sa personnalité aussi excentrique qu'attachante cache une faille de taille : Ellen est boulimique. Et grosse. Trop grosse pour espérer un jour devenir une star. Pourtant quand, à 19 ans, elle devient Cass Elliot, c'est pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York ! C'est là que, happée par la folk de l'époque, Cass tombe amoureuse de Denny, le chanteur des Journeymen…


Mon avis  

 

Bon ça fait un moment que j'avais pas fait de chroniques, avec les fêtes et le commencement mon nouveau boulot, l'année s'annonce bonne pour moi, mais mon blog en a pâti. Donc je reprends du service et je viens vous parler d'une BD qui m'a beaucoup plu il s'agit de California Dreamin' de Pénelope Bagieu, qui retrace la vie de la chanteuse hors norme Cass Elliot membre du groupe The Mamas and the Papas.
Je suis une adepte du coup de crayon de Pénélope, j'ai presque toute ses BDs et je n'ai été nullement déçue par cette nouvelle lecture. Peut être que le groupe ne vous dit rien mais je suis sur que vous connaissez tous cette chanson :




Ça y est vous restituez ? Pénélope change de style comparé à ses précédents travaux, elle abandonne les traits nets et les couleurs vives pour faire tout l'ouvrage en crayonné noir et blanc. Cela peut être déroutant au début mais j'ai trouvé le récit encore plus authentique ainsi. On découvre une partie de la vie de Cass Elliot à travers l’œil de ses proches et oh mon dieu que cette femme était pleine de vie et de joie, on sent qu'elle séduit tous ceux qu'elle rencontre, j'ai aimé la découvrir, j'ai voulu écouter toutes ses chansons en boucle. Pas besoin de couleur pour que l'humour, la joie, l'ambiance des années 70 ressortent de ces pages
Pénélope s'arrête sur l'âge d'or des Mamas and The Papas avant que cela dégénère pour finir sur une note positive peut être, j'aurais voulu en connaître encore plus sur elle mais je pense que c'était un bon choix de s'arrêter à ce moment.

En lisant cette biographie on en ressort boosté et plein d'énergie, on a envie de danser, sortir, faire une ballade en voiture les cheveux dans le vent.
Un conseil allez à la fin du livre pour récupérer la playlist conseillé pour lire cette fabuleuse BD dans les meilleures conditions.

Vous l'aurez compris, je recommande fortement cette BD, vous ne serez pas déçu !

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup le coup de crayon de Pénélope Bagieu et je n'avais pas faire attention à la sortie de cette BD. Ça me donne bien envie en tout cas.

    RépondreSupprimer
  2. J'adorais Pénélope Bagieu pour son côté girly, sur son blog ou dans "Joséphine", et là je n'aurais pas reconnu son coup de crayon ....

    RépondreSupprimer