mardi 2 février 2016

The Mortal Instruments, tome 2 : La Cité des Cendres

Couverture La Cité des Ténèbres, tome 2 : L'Épée mortelle / The Mortal Instruments, tome 2 : La Cité des Cendres

Auteur : Cassandra Clare
Éditeur Pocket Jeunesse
Parution : 2009
Pages : 528
Genre : Jeunesse, Fantastique
Age : à partir de 13 ans 




Synopsis



Le monde obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut: Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare.

Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre coeur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux forces du mal. Une lutte qui les ménera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...

Mon avis


Après avoir fini le tome 1 dont vous pouvez voir ma critique ici, il me fallait absolument la suite, je ne pouvais pas rester sur un suspense comme ça et que dire des révélations de fin de chapitre ! C'est donc naturellement que je me suis jetée littéralement sur le tome 2. 
Et je dirais que mon ressenti lecture est assez mitigé, j'ai aimé retrouvé nos héros mais il n'y avait pas autant de rebondissements que j’espérais. L'histoire fait son petit bout de chemin, comme on s'y attendait, après la coupe mortelle, Valentin jette son dévolu sur l'épée mortelle autre artefact de l'ange et dévoile un peu plus de son plan pour défaire l'Enclave. C'était assez prévisible mais j'aurais aimé que l'intrigue sur les meurtres des créatures obscures soit plus poussée, on arrive trop vite à la conclusion mais bon. 
En revanche la découverte du monde des fées même si très rapide était intéressant, les fées sont à la fois gentilles et maléfiques. J'espère en découvrir plus dans les prochains tomes. De plus on en apprends un peu plus sur les pouvoirs spécifiques de Jace et Clary et ça c'est cool mais on reste avec beaucoup de questions notamment sur les origines de ces pouvoirs. A suivre...
Au niveau des personnages peu d'évolution notable, sauf pour un personnage en particulier mais sinon rien de spectaculaire.
Après les révélations du tome 1 Clary et son désormais frère Jace s'évitent, enfin plus Clary que Jace et disons que le beau blond n'est pas dans les bonnes grâces de tout le monde. Chassé de l'Institut par la mère d'Isabelle et Alec, il est soupçonné par l'Inquisitrice, nouveau personnage assez détestable, d'être de mèche avec son diabolique de père. Pour prouver son innocence, il décide d'être soumis au test de l'épée mortelle mais manque de pot, il est voler par papounet...

J'ai trouvé l'histoire plus tourné sur Jace, ou alors c'est juste une impression, le personnage de Clary n'évolue pas tellement malgré la découverte de ses pouvoirs particuliers, elle ne pas vraiment marqué dans ce tome.

Le personnage de Simon ne me plaît toujours pas, même si mes théories à son sujet se sont révélées justes. Il commence tout doucement à s'imposer comme un personnage fort dans l'histoire mais pas assez à mon goût et malheureusement pour lui, je ne peux oublier ma première impression à son égard...

Grands oubliés pour mon plus grand désarroi Alec et Isabelle qui n'apparaissent que très rarement dans le récit et c'est bien dommage. En revanche Magnus Bane le grand sorcier de Brooklyn est là et je suis en joie, il apporte cet touche d'humour qui manquait et je l'adore encore plus pour ça.

Nouveau personnage fait son entrée, il s'agit de Maia, une loup garou, qui je pense va rester un personnage récurent. Son histoire est touchante et je vois déjà se profiler une romance... 

Donc vous l'aurez compris un tome 2 bien mais pas top, la place des tome 2 est souvent difficile, rare sont ceux qui surpasse le premier tome mais il n'est pas mauvais pour autant. Il nous amène tranquillement au tome 3 qui généralement est meilleur. Qui se trouve déjà dans ma PAL.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire