mercredi 22 juin 2016

89 mois

Couverture 89 mois

Auteur : Caroline Michel
Éditeur : Prélude
Parution : 4 mai 2016
Pages : 282
Prix : 14.90 €
Genre : Contemporain
Public : Adulte


Synopsis

"J'ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J'en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea." Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n'a qu'une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l'unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.




Mon avis



Tout d'abord je tiens à remercier le site Netgalley et les éditions Préludes pour m'avoir permis de lire ce livre. Un sujet d'actualité, une belle couverture, ce livre est tombé directement dans ma wishlist quand il est sorti.

Jeanne, célibataire depuis 1 an, vient de fêter ses 33 ans. Et là elle fait le constat que la maternité est pour elle quelque chose de primordial. Mais comment faire quand on n'a pas envie d'attendre ? D'attendre de rencontrer le bon, de faire un bout de chemin avec lui avant de se lancer...

Une solution s'impose alors à elle, faire un bébé toute seule ! Elle se lance alors dans la quête d'un géniteur, soutenu ou non par ses amis. Mais tomber enceinte n'est pas forcément aussi facile qu'on le croit...

Un sujet de société encore trop souvent mal vu de nos jours. Je n'ai pas 33 ans mais 28 et je vois déjà les petites allusions filtrées dans mon entourage sur la potentialité d'avoir un enfant avec L'homme. Si avoir un bébé quand on est en couple semble être pour la majorité dans l'ordre des choses, l'inverse semble être un sujet tabou. Être célibataire et vouloir faire un enfant toute seule n'est pas admis.

Ce livre soulève bien ce problème en faisant refléter les différentes réactions que peuvent avoir les gens face à ce choix. On a la bonne copine, choquée, qui va tout faire pour dissuader Jeanne de continuer son projet, l'amie un peu fofolle qui la soutiendra à fond, les amis qui désapprouvent mais respectent néanmoins sa décision, les parents scandalisés....

Ce livre amène à réfléchir et je me suis vite sentie proche de Jeanne, même si je n'ai pas aimé ses méthodes pour tomber enceinte que je trouve irresponsables vis à vis de sa santé, l'envie d'être maman est forte chez elle et on veut qu'elle réussisse. Caroline Michel a vraiment su retranscrire les émotions de Jeanne, les réactions des autres, le livre sonne vrai et sans être cynique il parle de ce sujet délicat intelligemment.

Une petite pointe d'humour rendant l'atmosphère moins lourde par moment, est le fait que Jeanne s'adresse directement à sa future fille Augustine. Ce dialogue silencieux rend la chose encore plus réaliste et parfois très triste parce que pour Jeanne, Augustine est déjà là, elle l'aime déjà et est prête à s'en occuper, à la voir grandir.

Ce livre m'a chamboulé, j'ai ri, j'ai pleuré, je ne suis vraiment pas déçue de ma lecture et je recommande ce livre chaudement !!

2 commentaires: