samedi 21 janvier 2017

Shadowland

Couverture Shadowland, tome 1


Auteur : Kate Brian
Éditeur : Bayard
Parution : 6 avril 2016
Pages : 355
Prix : 15.90 €
Genre : Jeunesse, Thriller
Public : à partir de 14 ans




Synopsis



 J'ai ouvert les yeux, et le décor familier de ma chambre s'est précisé peu à peu. C'est alors que j'ai eu un sursaut. J'aurais juré que je n'avais pas fait mon lit ce matin. Pourtant, il était impeccablement fait, les oreillers bien gonflés et les draps pliés au carré, comme à l'hôpital. Et sur le dessus-de-lit en patchwork, une rose rouge. Sur le coup j'ai cru que c'était Christopher qui l'avait déposée en douce. Une petite carte blanche était glissée sous la tige hérissée d'épines. A sa vue, une boule d'angoisse m'a obstrué la gorge. D'une écriture que je ne connaissais que trop bien, les quatre mots suivants, soulignés trois fois, s'étalaient en lettres majuscules : ON SE RETROUVERA BIENTOT.



 Mon avis



Aujourd'hui, on va parler Thriller mais attention, Thriller Jeunesse donc on est pas au niveau d'un Franck Thilliez pour le psychologiquement angoissant mais on peut se faire des petites peurs quand même. 



Nous suivons Rory, jeune adolescente, qui survit à une tentative de meurtre de la part de son professeur. Loin d'être un cas isolé, elle découvre qu'elle est l'unique survivante d'un psychopathe recherché depuis quelques années maintenant. Elle découvre aussi très vite qu'il n'est pas près de la laisser tranquille. Elle se voit donc obligée de fuir avec son père et sa sœur sous une fausse identité dans un endroit secret. Une petite île isolée de tout, où Internet n'existe pas, mais où les habitants semblent très accueillants en apparence. 
Croyant être enfin en sécurité, elle se sent épiée. Est-ce que le tueur l'a retrouvée ? Ou est-ce les mystérieux habitants qui semblent cacher pas mal de secrets ? 



Dès le premier chapitre, on entre directement dans le bain avec cette tentative de meurtre. C'est d'autant plus déstabilisant que c'est le point de vue du tueur qui est mis en avant dans ce premier chapitre. L'histoire nous met directement en haleine, on sent directement la tension pesée sur les personnages. Le tueur n'étant pas arrêté, on angoisse avec Rory de se voir à nouveau en face de lui. 
Et une fois sur l'île, c'est encore plus stressant; on se demande s'il est là, tapi dans l'ombre, prêt à agir. 

S'il n'y avait que cette traque incessante entre un tueur et sa victime, ça serait déjà bien stressant mais Kate Brian en rajoute une couche avec cette mystérieuse île et ses mystérieux habitants. 
En effet, l'île où se réfugie Rory et sa famille semble être un petit paradis. Il y a le soleil, les fêtes, les gens souriants et bienveillants, mais il se passe des choses bizarres que seul Rory semble se rendre compte. 
Les révélations ne viennent vraiment qu'à la toute fin ce qui augmente l'effet page turner au maximum. 



Pour les personnages, je n'ai pas eu de coup de cœur spécial pour aucun d'entre eux. Rory est une jeune fille, somme toute très banale. Elle est gentille, pas la plus jolie, mais se trouve dans la moyenne. Ses réactions face à ce qui lui arrive sont très réalistes, je trouve. Je pense qu'on péterait tous un câble si on se sentait traqué comme elle. Son histoire m'a touchée, on comprend bien ses peines et ses angoisses, on devient comme elle à douter de ce qui se passe réellement. Est-ce son imagination et ses peurs qui lui font voir des choses ou est-ce que tout ceci est réel ? 

Pour ce qui est de sa famille, je n'ai vraiment pas accroché. Entre un père totalement absent, encore dans le deuil de sa femme, et une sœur jalouse et égoïste, autant dire que ce n'est pas avec eux que je me sens la plus touchée. Avec le temps, ça s'améliore et on comprend mieux certaines choses, mais c'est long à se mettre en place. 

Les ados de l'île, je n'en dirais pas beaucoup sur eux pour ne pas spoiler, mais qu'est-ce qu'ils sont mystérieux ! Sont-ils bons ? Sont-ils méchants ? En tout cas, ce sont eux qui semblent avoir toutes les réponses. 

On finit avec le tueur. L'auteure a su en faire un personnage très angoissant, manipulateur, machiavélique et effrayant. Il fait vraiment peur et son obsession pour Rory augmente la tension et le stress qu'on éprouve pour lui. 



En bref, j'ai vraiment aimé ma lecture, j'ai vraiment eu l'impression de lire deux histoires en une, d'abord celle avec le tueur et ensuite celle du mystère de l'île. Je ne m'attendais pas à la révélation de la fin et ce fut une belle surprise. J'aime les choses inattendues. Par contre, très étonnée de voir qu'il y avait 2 autres tomes. Pour moi, ce livre aurait pu être un one-shot franchement et je suis curieuse de voir ce que donnera la suite.

1 commentaire:

  1. Je ne me serais pas retournée sur ce livre mais ta chronique pique sérieusement ma curiosité :)
    Bisous Livresques

    RépondreSupprimer