samedi 9 septembre 2017

La fourmi rouge



Couverture La fourmi rouge


Auteur : Emilie Chazerand
Éditeur : Sarbacane
Parution : 23 août 2017
Pages : 254
Prix : 15.50 €
Genre : Jeunesse, Contemporain
Public : à partir de 13 ans







Synopsis



Vania Strudel a 15 ans et:
- un père taxidermiste qui l'emmène au collège à bord de sa "ouafture"
- Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
- Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu'elle n'est pas une banale "fourmi noire" sans ambition.
Elle serait plutôt du genre "fourmi rouge"




Mon avis





Hello mes ptits chats ! Aujourd'hui je viens vous parler d'un livre coup de cœur, un livre qui fait rire, qui fait réfléchir et qui vous émeut. Je parle de La fourmi rouge d'Emilie Chazerand. Ça a été littéralement un ovni littéraire pour moi, je ne m'attendais pas à autant aimer ma lecture. Mais bon sang, comme j'ai kiffé. 


La fourmi rouge, c'est l'histoire de Vania Strudel qui n'a pas forcément la vie facile. Comme elle nous le dit sur la 4ème de couverture, elle accumule les "handicaps" : un prénom de serviette hygiénique, une maladie à l’œil, elle est le souffre-douleur de l'école, son père, taxidermiste, lui fout la honte....Mais Vania semble s'être habituée à cet état de fait et s'en accommode comme elle peut. 
Elle se contente de passer inaperçue mais il semblerait qu'une personne ne soit pas d'accord... Un soir, elle reçoit un étrange mail qui lui ordonne de se bouger les fesses car elle n'est pas une personne passive: non, elle est quelqu'un d'actif, qui doit se démarquer des autres. 
Elle est une fourmi rouge ! 


Attention ! Vous allez assister à une véritable déclaration d'amour livresque ! Mais comme je suis en adoration pour ce roman ! C'est drôle, c'est émouvant, c'est cynique, c'est rempli d'autodérision... L'héroïne est devenue ma nouvelle héroïne, j'aime tout chez elle, son caractère, sa repartie. J'ai dévoré ce bouquin en une après-midi. 

C'est un roman qui fait rire, mais pas que ! Puisqu'il nous fait aussi réfléchir, il nous fait revivre nos propres angoisses adolescentes. Il nous parle de harcèlement scolaire, de la pression exercée sur les ados, il faut rentrer dans le moule si on veut être accepté.... Et bien non! Vania n'est pas comme cela: avec elle, on apprend à aimer ces différences qui nous distinguent des autres et qui ne font pas de nous des moutons prêts à suivre n'importe quelle mode. 

Ce roman, c'est une belle leçon de vie, il ne t'incite pas à te révolter mais à t'accepter comme tu es. 

Comme je l'ai dit précédemment, j'ai adoré le personnage de Vania. Elle est très analytique sur les choses, sur elle ou sur les autres. Elle a un sens de l'autodérision incroyable mais elle reste une adolescente fragile qui ne sait que fuir face à la confrontation. Au fur et à mesure, elle va apprendre à s'accepter et prendre ses responsabilités. Grandir, c'est dur mais nous devons tous passer par là. 

Les autres personnages ne sont pas en reste. Qu'il s'agisse du père loufoque qui a un peu oublié son rôle de père pour celui de copain. Ou les deux meilleurs amis de Vania qui traînent eux aussi des bagages. Ou encore le vieux monsieur, confident de Vania, qui ne bouge pas de sa chaise. 
J'ai beaucoup apprécié tout ce petit monde qui gravite autour de Vania. 


En bref, gros coup de cœur pour ce roman, à mettre dans les mains de tous les ados ! C'est drôle, c'est mordant, on ne peut plus lâcher ce livre quand on l'a commencé. 



1 commentaire:

  1. Tu me donnes très envie! Je le vois beaucoup passer sur instagram! Je pense que je vais pas tarder à craquer!

    RépondreSupprimer