mercredi 27 septembre 2017

Les mystères de Larispem, tome 2 : les jeux du siècle


Couverture Les mystères de Larispem, tome 2 : Les jeux du siècle


Auteur : Lucie Pierrat-Pajot
Éditeur : Gallimard
Parution : 25 mai 2017
Pages : 322
Prix : 17.00 €
Genre : Steampunk, Jeunesse
Public : à partir de 13 ans







Synopsis


Au début du XXe siècle, les grands jeux de Larispem sont organisés. Carmine, Louchébem et Nathanaël forment l'une des six équipes. Mais ils font aussi face à la redoutable comtesse Vérité, qui manoeuvre en secret pour s'emparer de la Cité-Etat. Ils doivent pour cela déchiffrer le livre de Louis d'Ombreville.




Mon avis




Voilà un roman dont j'attendais la sortie depuis un bout de temps, que j'ai dévoré tout de suite mais dont je n'avais pas encore écrit la chronique. Erreur réparée aujourd'hui ! Attention, il s'agit d'un tome 2, donc des éléments du tome 1 révélés ici peuvent vous spoiler. Passez votre chemin ou allez lire ma chronique du tome 1


Nous avions laissé nos héros dans des postures plus ou moins agréables: Liberté obtenait un poste dans la prestigieuse Tour Verne, Carmine continuait son apprentissage de Louchébem et Nathanaël se retrouvait à devoir travailler pour la terrible Comtesse Vérité. Leurs destins vont enfin se croiser lors de la foire des orphelins et ensemble ils participeront aux grands jeux du siècle, une sorte de jeu de l'oie géant qui se déroule dans toute la ville. 
Mais le danger rôde dans le sillage de nos héros.... 



J'avais littéralement adoré le premier tome des mystères de Larispem et j'avais vraiment hâte de replonger dans les aventures de nos trois héros, dans le Paris un peu steampunk alimenté par les inventions et l'imagination de Jules Verne. 
Le point central de ce tome sera les jeux: comme je le disais précédemment, nos héros devront faire équipe pour gagner la partie. Mais les épreuves ne sont pas de tout repos et il est difficile de faire connaissance dans ces conditions. Néanmoins Liberté, Carmine et Nathanaël forment une excellente équipe et vont apprendre à se faire confiance. 

En parallèle, les frères de sang sont à l’affût, ils organisent différentes "opérations" pour nuire à Larispem. La comtesse Vérité est toujours à la recherche d'une solution pour propager le don des nobles et à cause de cela, nos trois jeunes gens sont en danger. 
On en apprend plus sur le mystère du don des frères de sang dans ce tome, ainsi que sur le passé de chacun (grosse révélation à la fin du tome !). 



Nathanaël se révèle enfin, comme je l'espérais dans le tome 1. Au lieu de subir, il décide d'agir et même si la peur et la mort semblent l'attendre à la fin du chemin, il est bien décidé à en finir avec tout ça. Il se montre courageux, intuitif et vif. 

Quand à Carmine, elle nous montre une autre façade de sa personnalité. Au contact de Nathanaël, elle devient plus douce et moins agressive. Elle permet d'ailleurs à ce dernier d'entrer dans son cercle restreint d'amis et lui accorde sa confiance. 

Petit bémol pour Liberté qui était vraiment mon personnage préféré dans le tome 1 et qui, ici, m'a déçue. Je ne saurais comment dire ce qui ne va pas mais progressivement, surtout vers la fin, ses choix et son caractère m'ont contrariée voir un 
peu énervée. Mais je pense que c'était voulu de la part de l'auteure. Liberté apprend des choses, sur elle et sur sa famille, qui la font changer. Elle se pose beaucoup de questions et ne sait pas forcément comment réagir face à tout ça. 




En bref, on se retrouve dans une course effrénée comme le laisser sentir la fin du tome 1. Entre complot, enquête, révélations, ça ne chôme pas et on dévore littéralement ce second tome. Mais où est la suite ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire