samedi 3 novembre 2018

Shades of magic, tome 3 : Shades of light


Couverture Shades of magic, tome 3 : Shades of light




Auteur : V.E Schwab
Éditeur : Lumen
Parution : 13 septembre 2018
Pages : 761
Prix : 16 €
Genre : Fantasy
Public : à partir de 15 ans







Synopsis




Kell est un magicien de sang, un sorcier capable de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l'âme. Le nôtre est gris. Le deuxième, rouge, déborde de magie. Dans le blanc, elle s'est faite bien trop rare quand, dans le noir, elle a tout dévoré. Et le fléau s'apprête à contaminer chacun des univers jusqu'au dernier – ce n'est plus qu'une question de temps...

Car les ténèbres ont déjà commencé à s'étendre sur le flamboyant Londres rouge. Les habitants en sont réduits à choisir entre céder aux sirènes dévastatrices de la magie et entamer contre elle une lutte désespérée jusqu'à la mort. Si Kell semble immunisé contre le poison qui gangrène son royaume, la fin le guette, lui aussi... à moins que des alliés inattendus ne le rejoignent dans la bataille À commencer bien sûr par Lila, qui ne raterait pour rien au monde une occasion de partir à l'aventure et faire étalage de sa puissance. Mais, aussi intrépides qu'ils soient, comment de simples magiciens pourraient-ils faire le poids face à l'incarnation même de la magie ?



Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Lumen pour l'envoi de ce roman.
Et voilà, c'est la fin d'une saga et c'est à la fois exaltant et triste. Exaltant, parce qu'on va enfin avoir le fin mot de l'histoire et triste, puisqu'on va dire au revoir à des personnages qu'on a aimé et que l'aventure s'achève.

La saga Shades of magic a été un gros coup de cœur et j'avais hâte de lire ce dernier tome. Encore une fois, nous sommes en présence d'un coup de cœur pour moi. L'univers est tellement bien construit, l'autrice nous a transporté dans un monde riche et bien décrit. Même parfois un peu trop....
En effet, durant ma lecture, il y eu quelques longueurs par moment, mais je m'y attendais au vu du pavé qu'est le tome 3. 



L'autrice nous avait laissé sur un suspense incroyable.
ATTENTION SPOILER ! 
(N'hésitez pas à aller voir mes avis sur le tome 1 et 2 )

Kell est retenu prisonnier par le seigneur Osaron qui habite le corps de Holland dans le Londres Blanc. Pendant ce temps, Lila est partie à sa recherche en voyant le prince Rhy à l'agonie. Ne pouvant rester dans le Londres Blanc où il y a trop peu de magie, le dangereux souverain du Londres noir décide d'envahir le monde de Kell et de le façonner à son image.... Il commence à prendre possession des habitants et surtout à prendre le contrôle....
Nos héros auront encore pas mal de soucis à se faire avec ce nouvel ennemi. 



Si le tome 2 était un peu moins fourni au niveau action, notamment puisque de nouveaux personnages avec leur propre intrigue sont apparus, avec celui-ci l'action commence dès la première phrase et nous avons peu de temps pour nous remettre dans l'histoire. Heureusement, tout revient très vite et nous sommes happés par l'action.
Cette dernière épreuve est à la hauteur de l’œuvre crée par l'autrice. Osaron semble insurmontable car il est la magie en elle-même. Nos héros devront se surpasser et aussi créer des alliances avec leurs pires ennemis.
Chaque personnage va dévoiler une facette de sa personnalité encore inconnue et surmonter ou non l’insurmontable pour certains. Je pense notamment à Alucard ou Rhy dans ce cas-là.


La fin de cette saga ne donne pas toutes les réponses que l'on attendait. Je pense que c'est pour garder le mystère notamment sur l'histoire de Lila ou même Kell et c'est assez frustrant. Surtout qu'on nous donne bien envie avec quelques indices disseminés par-ci par-là et au final le personnage ne va pas plus loin, c'est rageant.

Mais néanmoins, on a pas mal d'informations, que ce soit sur les sentiments de Lila ou le passé d'Holland. Le récit est entrecoupé de passages du passé d'Holland, ce qui nous aide à comprendre beaucoup mieux ce personnage et par où il est passé. On voit comment il est devenu Antari, comment il a rencontré Kell pour la première fois...
J'ai beaucoup apprécié ces passages, ils apportaient une sorte de pause dans l'action et ça m'a permis d'apprécier plus l'Antari du Londres blanc.
J'aurais aimé avoir la même chose avec Lila pour le coup. Mais la jeune fille se dévoile sur un autre aspect, elle change au niveau de ses sentiments. Elle décide de faire confiance et de se laisser aller. C'est agréable de la voir moins sur ses gardes.

Comme je le disais plus haut, il y a eu un moment un peu longuet où les personnages semblaient attendre et rien ne se passait mais tout ceci a été vite effacé vers la fin du récit où tout s'enchaîne et on a le souffle coupé.

J'ai versé ma petite larme à certains moments, l'émotion était tellement forte que ça m'en a déchiré le cœur. Je ne m’en suis pas rendue compte mais je m’étais attachée à certains personnages secondaires et parfois les voir souffrir ou mourir m'a fait un pincement au cœur. Ce livre nous fait vraiment passer dans tous les stades de l'émotion. 



En bref, une belle conclusion d'une belle saga. Même si j'aurais voulu en savoir plus et les suivre encore un peu plus après le mot fin, ça été une lecture des plus passionnantes et des plus émouvantes. Je suis vraiment heureuse d'avoir lu cette saga et je regrette déjà de ne pas avoir de suite....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire