lundi 5 septembre 2016

Rebelle du désert, tome 1

Couverture Rebelle du désert, tome 1


Auteur : Alwyn Hamilton
Éditeur : Pocket Jeunesse
Parution : 1 septembre 2016
Pages : 284
Prix : 17.90 €
Genre : Jeunesse, Fantasy
Public : à partir de 13 ans




Synopsis



Le destin du désert repose entre ses mains
Prisonnière d’une vie étouffante au coeur du désert, Amani n’aurait jamais imaginé galoper un jour sur un cheval fantastique, en compagnie d’un fugitif recherché pour trahison. Elle ne se serait jamais doutée non plus qu’elle en tomberait amoureuse… ni qu’elle l’aiderait à mener la résistance contre le sultan.




Mon avis




Grâce à NetGalley et à Pocket Jeunesse, j’ai pu découvrir Rebelle du désert. Ce roman, je l’attendais depuis un petit moment, exactement depuis que Madame la Voix Pocket Jeunesse ne cessait d’en parler sur Twitter.  J’y suis allée les yeux fermés, sans me poser de questions et je n’ai pas été déçue du tout. C’est même un énorme coup de cœur pour moi ! 

On suit Amani, jeune fille ayant perdu sa mère il y a un an, elle vit chez son oncle avec ses nombreux cousins et cousines, qui ne la portent pas spécialement dans leur cœur. 
Elle rêve de liberté et d’aventures ! Mais malheureusement elle vit dans un monde où les femmes n’ont aucun droit et dépendent toujours d’un homme. 
Déterminée à s’enfuir, elle fait la connaissance de Jin, un mystérieux étranger recherché pour trahison. Par un enchaînement d’événements, elle se retrouve entraînée dans la résistance qui lutte contre un Sultan despotique. Entre mythe et magie, le désert a beaucoup de choses à révéler à Amani… 

J’ai tout simplement adoré l’histoire et l’univers de Rebelle du désert. L’auteur nous plonge dans un monde peuplé de Djinns et autres monstres mythiques du Moyen Orient. On s’y retrouve tout de suite, le désert, les légendes et le vocabulaire utilisé… J’avais l’impression d’être dans le désert parmi les nomades et je sentais presque la chaleur du sable. 

Un monde dont je savais très peu de choses et que j’ai aimé découvrir tout au long de ma lecture. On trouve, mélangée à cette mythologie, une ambiance far west, un peu surprenante au premier abord mais qui se fond bien avec le reste. Au Miraji, le monde d’Amani, on fonctionne au pistolet et aux règlements de comptes sous forme de duel. 

Amani est d’ailleurs une excellente tireuse. C’est un personnage avec une forte personnalité et une détermination à toutes épreuves. Elle possède une âme de guerrière et n’a pas peur de se battre. Voilà une héroïne comme je les aime, elle fait ses propres choix et n’attend pas qu’on vienne la sauver. C’est mon personnage coup de cœur. 

J’ai trouvé les autres personnages bien construits aussi, que ce soit les bons ou les méchants, aucun n’est mou ou bâclé, ils ont tous leur personnalité propre. Le personnage de Jin est vraiment très mystérieux, même si je me suis légèrement trompée sur son identité, j’ai quand même visé juste sur son histoire. 

Et l’intrigue en elle-même alors ? Bien qu’étant assez simple, elle reste passionnante et fascinante. Déjà grâce à son univers de Mille et une nuits mais aussi à son rythme qui alterne moments de révélations et moments d’action. J’ai été transportée, je ne saurais trop comment l’expliquer. Et pendant la seconde partie du livre, je ne pouvais plus m’arrêter de lire, mon cœur est lourd de penser que la suite n’est pas encore sortie. 

Venez plonger dans un univers fantasy où la magie des Djinns vous fera rêver et où une guerre pour la liberté se joue ! 





2 commentaires:

  1. Wahou, quelle chronique ! Et la couverture est splendide !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ j'espère t'avoir donné envie de lire ce livre ^^

      Supprimer