mercredi 14 septembre 2016

The Graces, tome 1

Couverture The Graces

Auteur : Laure Eve
Éditeur : Hachette Romans
Collection : Black Moon
Parution : 14 septembre 2016
Pages : 408
Prix : 18 €
Genre : Jeunesse
Public : à partir de 14 ans



Synopsis



Comme tout le monde, River Page est fascinée par les Grace, frère et sœurs. Comme tout le monde, elle est persuadée qu’ils ont la magie dans le sang. Et, comme tout le monde, elle brûle d’envie de devenir leur amie.
 
Elle se rapproche de Summer, la benjamine, et tombe sous le charme du ravissant Fenrin, l’aîné. Mais, au grand désespoir de River, la magie ne résout pas tout les problèmes…




Mon avis

 


C’est encore une fois grâce à NetGalley et à Hachette Romans que j’ai pu découvrir ce nouveau roman qui sortira mercredi 14 septembre. J’avoue que ce roman je le surveillais depuis un petit bout de temps, depuis que Hachette avait diffusé la couverture et le résumé. Alors quand je l’ai vu sur le site de NetGalley j’ai sauté dessus.

Rien que la couverture nous invite à découvrir le mystère des Graces. On est tout de suite dans l’ambiance avec tous ces symboles…

Les Graces sont connus de tous dans la ville, ils sont admirés, adulés, bref tout le monde les aime, ils sont pleins de mystères et séduisants. Au lycée il y a les jumeaux Fenrin et Thalia ainsi que Summer leur cadette, ils sont très populaires mais sont connus pour ne pas se lier d’amitié très longtemps avec les gens. Ils sont connus aussi pour être des sorciers et c’est pour ça qu’ils fascinent.
River, fraîchement arrivée dans la ville, est elle aussi obnubilée par la fratrie, par leur magie mais comment faire pour se démarquer des autres ?
Déterminée à s’intégrer à ce cercle et à percer leur secrets, River va tout faire pour atteindre son objectif.
Mais à trop s’approcher du soleil on risque de se brûler les ailes…

Ce roman m’a beaucoup plu, ici la magie ne se fait pas avec des baguettes et des formules magiques où on verrait des sorcières sur un balai mais beaucoup plus dans l’aspect wiccan avec la culture des herbes, l’importance des éléments eau, feu, vent, terre, l’utilisation d’outils comme l’athamé…. On est vraiment dans une magie qui travaille avec la nature moins spectaculaire mais plus en accord avec l’environnement. 
Ce qui est vraiment fascinant dans ce roman c’est que la magie reste mystérieuse, on ne sait pas vraiment si elle existe tout au long de la lecture. En fait on se retrouve au même point que River parce qu’on n’est pas sûr que les Graces soient de vrais sorciers. Ils laissent planer le doute, ne révèlent rien mais ne démentent jamais. Le mystère reste vraiment entier et c’est pour ça qu’ils sont fascinants. Cette atmosphère de doute m’a vraiment rendue addict au récit, il fallait que je sache à tout prix le fin mot de l’histoire.

Bon le sujet principal c’est les Graces, tout ce clan mystérieux, au point où l’héroïne nous est totalement inconnue. En effet on ne connaît pas son vrai nom puisqu’elle s’en choisit un au début du roman, on ne sait pas à quoi elle ressemble. On connaît peu de choses de son passé, à part qu’il s’est passé quelque chose avec son père et que le sujet est tabou. Il n’y a que les Graces qui comptent, elle se modèle totalement pour leur plaire, au point de peut être se perdre elle même.
Et malgré qu’on en sache peu, on s’attache à elle parce qu’on partage cette même obsession.

Obnubilé par la lumière des Graces, on ne se préoccupe pas vraiment de River au début mais au final elle prend de plus en plus de place et on s’aperçoit qu’elle est une véritable énigme elle aussi. L’écriture est tellement bien tournée et fluide qu’on bascule d’un mystère à un autre tout en douceur. Au final j’ai lu 400 pages sans m’en rendre compte.

Et cette fin… elle annonce du bon pour le tome 2


En bref, une histoire qui pourrait sembler banale, vue et revue et donc sans grand intérêt, se révèle captivante et addictive. Je vous conseille fortement ce livre. L’attente du tome 2 va être une torture.


6 commentaires:

  1. Je ne lirais par ce roman mais je trouve la couverture très belle.

    RépondreSupprimer
  2. Celui-la me fait très très très envie ! Depuis que j'ai lu le résumé j'ai envie de le lire. Et encore plus avec ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  3. Cette histoire à l'air très sympa !

    RépondreSupprimer
  4. Coucou, je venais pour voir ton "C'est lundi" mais tu es en retard ^^ Du coup, je lis cette chronique et du coup, moi qui hésitait à demander cet ouvrage sur Net Galley, je vais me laisser tenter mais ce n'est pas bien, j'ai déjà tellement de lectures en retard.
    A plus tard, pour le "C'est lundi" !

    RépondreSupprimer
  5. Un livre que j'ai vu passer sur NetGalley, mais j'avoue avoir eu un peu peur de ce "vu et revu". Mais si je trouve un moyen de caser cette lecture, je le ferais !

    RépondreSupprimer
  6. La partie fascination de River par les Graces me rappelle beaucoup Twilight mais le reste a l'air vraiment original. Ton avis donne envie de découvrir ce roman ! J'aime beaucoup la couverture et le titre également.

    RépondreSupprimer