mercredi 21 septembre 2016

Witch Hunter, tome 1

Couverture Witch Hunter, tome 1 

Auteur : Virginia Boecker
Editeur : PKJ
Parution : 16 juin 2016
Pages : 384
Prix : 17.90 €
Genre : Jeunesse, Fantastique
Public : à partir de 13 ans


Synopsis


Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Elle et son meilleur ami Caleb sont membres de la garde d'élite du roi, destinés à éradiquer la sorcellerie et à livrer à la justice ceux qui la pratiquent. Et, à Anglia, la sentence pour sorcellerie est sévère : la mort sur le bûcher. Mais un jour, Elizabeth est elle-même accusée d'être une sorcière. Elle est arrêtée et jetée en prison. Quelques heures avant de périr sur le bûcher, Elizabeth reçoit un visiteur inattendu : Nicholas Perevil, le sorcier le plus recherché du pays...





Mon avis





Quelle honte, j’aurais dû chroniquer ce livre depuis un moment, puisque dès sa sortie en juin, j’avais sauté sur Witch Hunter. 

Dans le royaume d’Anglia, la sorcellerie est interdite, celui qui la pratique est condamné au bûcher. Elizabeth est une chasseuse de sorcières, l’une des meilleures, elle est impitoyable, elle obéit aux ordres sans se poser trop de questions. Mais tout bascule quand elle est accusée de sorcellerie. Abandonnée de tous, enfermée dans un cachot en attendant son exécution, elle sera sauvée par le magicien le plus redouté et le plus recherché du royaume. Contrainte de rejoindre ceux qu’elle chassait, Elizabeth va devoir remettre en cause ses convictions pour survivre… 


J’ai toujours aimé les histoires de sorcières, que ce soit dans mes études d’Histoire ou dans les romans que je lis. C’est donc avec joie que je suis entrée dans l’univers que Virginia Boecker nous offre. 

Déjà bon point pour moi, l’histoire ne se passe pas dans le monde présent, comme la plupart des livres que j’ai lus sur les sorcières. On est plus dans l’époque 1500, bien qu’on soit dans un monde totalement inventé, on retrouve cette ambiance d’inquisition qu’on a pu vivre dans notre propre Histoire. Le seul fait d’avoir en sa possession certaines plantes peut vous conduire au bûcher. Ça apporte une authenticité que j’aime retrouver dans mes lectures . On atterrit vraiment dans un monde cruel et sans pitié et dès les premières pages, le ton est donné. Malgré tout, l’histoire est un peu longue, à mon goût, à démarrer. On entre véritablement dans le fond des choses un peu tard mais une fois lancées, les actions s’enchaînent et on est vite happé par Elizabeth et tous ses compagnons


En ce qui concerne les personnages, je n’est pas vraiment eu de réel coup de cœur pour un personnage mais je n'en ai détesté aucun (à part le méchant, bien sûr). Chacun a son rôle bien défini et indispensable à l’histoire. Il y a le petit comique de la bande avec George, la fille un peu renfrognée en la personne de Fifer, le mec gentil qui en a bavé avec John… Malgré ces clichés de personnalité, j’ai aimé ce petit groupe et cela ne m’a pas dérangée dans ma lecture comme parfois pour certains romans, parce que les stéréotypes ne sont pas poussés à l’extrême de mon point de vue. 
J’ai bien aimé tout de même le personnage d’Elizabeth, qui est très dégourdie. Dans certaines situations, elle sait tromper son monde, en devenant un tout autre personnage afin de garder ses secrets. Mais aussi, elle sait réagir très vite lorsqu’il le faut. Un personnage fort et pleins d’ambiguïtés qu’a su créer l’auteur. 


Le thème des sorciers face aux chasseurs de sorcières peut être parfois vu et revu pour certains, l’originalité de Witch Hunter réside, comme son titre l’indique, dans le fait que l’on ne suit justement pas une sorcière mais une chasseuse de sorcières. Souvent l’héroïne ou le héros sont des sorciers mais ici, on a le point de vue de l’autre côté de la barrière. Elizabeth a été élevée pour haïr les praticiens de sorcellerie et autres créatures du folklore magique et c’est vraiment intéressant de voir comment elle se comporte et ce qu’elle ressent face à eux. 


En bref, une bonne histoire ensorcelante (hé ! Jeu de mot pourri), des personnages sympathiques, une aventure passionnante. Mais où est donc la suite ? 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire