samedi 13 mai 2017

La mère des eaux

Couverture La mère des eaux


Auteur : Rod Marty
Éditeur : Scrineo
Parution : 4 mai 2017
Pages : 375
Prix :
Genre : Fantastique, Thriller
Public : Adulte




Synopsis



Après avoir subi une nouvelle fausse couche et appris qu’elle ne porterait plus jamais d’enfant, Emily est dévastée. Christopher, son mari, ne sait comment la consoler. C’est alors qu’ils sont appelés dans une communauté en Louisiane, au chevet de la mère d’Emily, que cette dernière n’a jamais rencontrée. Mais rien ne va se passer comme ils l’imaginaient. Pour Christopher, la sollicitude des habitants devient vite pesante, et les relations du couple commencent à se distendre… Que cache cette communauté coupée du reste du monde ? Pourquoi ses habitants ont-ils décidé de vivre reclus ? Et, surtout, que signifient ces rêves étranges qui troublent le sommeil d’Emily ? Un thriller fantastique sur l’obsession d’une femme prête à tout pour devenir mère. Quel qu’en soit le prix à payer…




Mon avis



Je tiens à remercier les éditions Scrineo pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Rod Marty je le connais de vu grâce au roman Les enfants de Peakwood, sorti d'ailleurs chez Scrineo aussi, qui me fait terriblement envie mais qui moisi dans ma PAL depuis un certain temps. Je ne trouve jamais le bon moment pour le lire et c'est donc en tout le logique que je commence celui-ci.... Tu la vois la fille contradictoire que je suis ?! 


La vie d'Emily n'est pas la plus facile, malgré son énorme désir d'être mère, elle apprend après une troisième fausse couche, qu'elle ne pourra pas enfanter. Coup dur pour cette enfant adoptée de ne pouvoir donner la vie. Et son mari, qui a beau être le plus prévenant possible, n'arrive pas à la sortir de sa léthargie.
Mais un jour, le couple reçoit un coup de fil d'un notaire, qui leur apprend que la mère biologique d'Emily est encore en vie mais en état végétatif et qu'à la suite de la mort de sa grand mère maternelle, elle hérite d'une belle somme d'argent et du sort de sa mère.

C'est l'occasion pour Emily et Christopher de sortir de ce cercle vicieux. Pour Emily, la chance de connaître enfin sa mère et d'oublier un temps le drame qui la frappe. Et pour Christopher, la chance de revoir cette étincelle dans les yeux de sa femme, d'empocher un peu de sous et surtout de fuir ses démons.
Mais la situation ne semble pas être aussi idyllique qu'il n'y paraît. Le couple est accueilli chaleureusement, voir trop chaleureusement, surtout Emily et la vie dans cette communauté isolée de tous devient étrange ... 


Que dire de ce roman ... Quand j'ai refermé mon livre sur la dernière page j'ai enfin respiré. Je ne m'étais pas rendu compte d'avoir retenu mon souffle tellement l'histoire est oppressante et pleine de tension.
L'auteur a su transmettre la chaleur étouffante du bayou ce qui ajoute cette impression d'enfermement ma foi pas mal angoissante.
Sans trop en dévoiler, je ne voudrais pas vous gâcher le suspens, on est vraiment dans une communauté de Nouvelle-Orléans typiquement comme on l'imagine, avec ses mystères, ses rites étranges. On se sent vite comme de trop et on a qu'une seule envie, repartir rapidement car rien de bon n'arrive dans ce genre d'ambiance.

J'étais très curieuse de savoir le fin mot de l'histoire, pourquoi voulait-il tellement Emily ? Mais en même temps je n'avais pas envie de savoir car tellement j'appréhendais ce qui allait lui arriver. Sentiment assez étrange et totalement obsédant.


Le petit bémol du roman: son héroïne ! Même si au début je me suis vraiment senti mal pour cette jeune femme. Ce qui lui arrive est tellement affreux sachant que devenir mère c'est ce qu'elle voulait plus que tout. Elle m'est vite devenue antipathique. Son aveuglement et son obsession débordante au point de mettre Christopher dans la position d'un simple pion, un objet pour arriver à ses fins, m'a beaucoup déplu.
Elle fonce tête baissée sans se poser la plus basique des questions, ça m'a parue illogique. Après je ne suis pas dans sa position, peut être aurais-je réagis pareil, mais son comportement avec son mari, est quelque chose que je ne peux concevoir.

D'un autre côté, Christopher n'est pas tout blanc ni tout noir dans l'histoire. Même s'il aime sa femme éperdument, il y a certaines choses, qu'il a faites et qu'il cache, qui vont le desservir.

Quand aux autres ... les habitants ... Mon dieu ils m'ont fait froid dans le dos, dès le début. Leur trop grande gentillesse et leur constante présence dans le sillon du couple, est très dérangeante. On sent que ça ne tourne pas rond, qu'ils ne sont pas nets, et c'est d'ailleurs l'aveuglement d'Emily à leur sujet qui m'a énervé. 


En bref si vous avez envie de frissonner, de vous angoisser, ce livre est fait pour vous. Ambiance bayou sous une chaleur oppressante assurée ! Venez découvrir le secret de cette communauté ...

7 commentaires:

  1. Je le note immédiatement ! Il a l'air vraiment bien :)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pris un gros uppercut à la fin du livre je suis tellement contente de l'avoir enfin lu, l'attente jusqu'à son prochain va être longue ! Pour les personnages secondaires je suis du même avis, mais en même temps l'histoire de chacun est touchante et triste, c est une grande histoire d'Amour tragique au final. J'ai adoré la façon dont il a décrit le bayou, on ressentait bien l'humidité des lieux et l'ambiance étrange qui semble s'en dégager!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi la fin je suis restée sans voix. Il faut que je lise les enfants de Peakwood pour confirmer mon avis sur l'auteur ^^

      Supprimer
    2. Comme toi la fin je suis restée sans voix. Il faut que je lise les enfants de Peakwood pour confirmer mon avis sur l'auteur ^^

      Supprimer