vendredi 25 mai 2018

Swimming pool


Couverture Swimming pool


Auteur : Sarah Crossan
Éditeur : Rageot
Parution : 16 mai 2018
Pages : 228
Prix : 14.90 €
Genre : Jeunesse, Contemporain
Public : à partir de 12 ans







Synopsis



Kasienka vient d’arriver en Angleterre avec sa mère. Elle qui n’a jamais connu que la Pologne fait sa rentrée dans un pays qui n’est pas le sien, avec des gens qu’elle ne connaît pas, dans une langue qu’elle maîtrise mal. Et le soir venu, de quartier en quartier, elle cherche son père, qui a quitté le domicile familial sans laisser d’adresse. Bref, ce pays est gris, humide, et parfois assez inhospitalier. Heureusement, il y a la piscine, il y a l’eau. Et dans l’équipe de natation, il y a William…



Mon avis




Je tiens à remercier les Editions Rageot pour m'avoir fait découvrir ce roman. Je ne pensais pas autant aimé cette lecture, j'avoue la mise en page en vers libre me laissait perplexe au début. J'avais peur de ne pas aimé, d'accrocher sur les phrases mais j'ai dévoré ce livre en une soirée, je ne pouvais plus le lâcher.
Il m'a donné envie de découvrir Inséparables, le livre précédent de l'autrice, oui je sais tout le monde n'en dit que du bien mais généralement ça, ça me freine mais ce roman-ci m'a donné envie de le lire.



Swimming pool c'est l'histoire de Kasienka,une adolescente polonaise qui se retrouve du jour au lendemain dans un pays qu'elle ne connaît pas, dont elle ne parle pas la langue, à la poursuite d'un homme, son père, qui les a quitté sa mère et elle.

Entre les recherches incessantes et l’obsession pathologique de sa mère, il est difficile pour la jeune fille de trouver sa place et de s'intégrer dans ce nouveau pays. Heureusement il y a la piscine....



Le roman aborde pas mal de sujets : l'immigration, la xénophobie, le harcèlement scolaire, le divorce.... En si peu de pages, le roman est relativement court, l'autrice arrive à condenser tout ces sujets sans partir dans des clichés qui nous font lever les yeux au ciel. Ses mots sont justes et font mouche, Sarah Crossan va à l'essentiel et on adore.



L'histoire de Kasienka m'a totalement touché, cette jeune fille essaie de se forger une identité et subit tellement de choses qui pourrait la faire sombrer mais qui l'aide à se découvrir. Et il y a le fantôme de son père, ce père qui a abandonné sa mère mais aussi la jeune fille. Sa mère prend tellement de place dans cette histoire que Kasienka ne peut même pas exprimer sa propre souffrance. Mais on ne part pas dans le mélodrame pour autant, c'est frais avec un beau message.



En bref j'ai aimé ma lecture et il a été difficile pour de laisser Kasienka, sa famille et ses amies. J'aurais voulu faire encore un peu de chemin avec elle. Des sujets dures et forts mais exposé de façon juste sans fioritures. Un livre a mettre dans toutes les mains.




2 commentaires:

  1. C'est un très beau texte, j'ai beaucoup aimé mais j'ai quand même préféré Inséparables ^^'

    RépondreSupprimer
  2. Si Inséparables me plaît, je n'hésiterai pas à lire swimming pool aussi :D

    RépondreSupprimer