mercredi 17 octobre 2018

Les Soeurs Carmines, tome 1 : Le Complot des corbeaux


Couverture Les Soeurs Carmines, tome 1 : Le Complot des corbeaux



Auteur : Ariel Holzl
Éditeur : Mnémos
Collection : Naos
Parution : 16 mars 2017
Pages : 263
Prix : 17 €
Genre : Fantasy
Public : à partir de 13 ans






Synopsis



Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…





Mon avis





Voilà un roman dont j'entends parler depuis un bon moment. Je savais que j'allais le lire rapidement vu qu'il réunissait pas mal d'éléments que j'adore : un univers à la Tim Burton, un humour noir et une ambiance digne de la famille Adams.
Et je peux vous dire que c'est un énorme coup de cœur pour moi ! J'ai tout aimé, de A à Z ,et j'ai déjà lu le tome 2... Je peux vous affirmer que le 3 ne devrait pas tarder à être dévoré !


A Grisaille, ville gothique à souhait, les vampires, les loups-garou et les nécromanciers se côtoient cordialement. C'est dans cette ville, où le crime est le principal passe-temps de ses habitants, que les sœurs Carmines essayent de survivre après la disparition de leur mère. Nos héroïnes répondent aux noms de Tristabelle, Merryvère et Dolorine.

L'histoire commence avec Merry, la deuxième dans la fratrie. Bien décidée à sortir sa famille de l'eau, elle manque malheureusement cruellement de chance. Lors d'un cambriolage, elle se retrouve avec la mort d'un homme sur la conscience, et une mystérieuse boite qui attise les convoitises de nombreuses personnes. Sans le vouloir, elle tombe dans un véritable complot qui menace la royauté.
Mais son premier challenge est de trouver un moyen d'ouvrir la boite. Et pour cela, il va falloir déterrer le corps du propriétaire..... 
 


Franchement, ce livre, c'est un bonbon, un bonbon acidulé qui nous pique la langue, nous fait grimacer mais qu'on reprend toujours avec plaisir. Des petites friandises comme ça, j'en veux tous les jours !

L'ambiance est caustique, mais toujours avec cette touche d'humour que j'affectionne tant. La mort est partout à Grisaille, le meurtre est courant et les monstres rôdent partout. Cette ambiance glauque, c'est le quotidien des sœurs qui s'en accommodent facilement.
L'histoire en elle-même est plutôt bien construite. Merryvère se retrouve dans un complot bien plus gros qu'elle et ne sait pas trop comment se tirer de là. 
Le récit de la jeune fille s'intercale avec le journal intime de la petite dernière, Dolorine. Celui-ci nous donne beaucoup plus d'informations, et les réponses à nos questions apparaissent au fil de l'eau. 
 


Bien que peu développées, les trois sœurs sont très différentes. Chacune a son propre caractère et même son propre monde. J'ai aimé les découvrir et j'avoue qu'aucune n'est transparente face aux autres.

J'ai beaucoup aimé Merryvère, qui est une héroïne courageuse et pleines de bonnes volontés. Par contre, elle est d'une malchance incroyable, la pauvre, elle en est terriblement touchante ! C'est d'ailleurs la plus "normale" des trois sœurs, elle nous fait entrer tout en douceur dans cet univers particulier.

Ma préférée est la petite Dolorine, avec sa peluche M. Nyx. Elle est toute en innocence et a des réactions des plus mignonnes. Par exemple, lorsque sa peluche lui suggère (oui elle lui parle, et compte tenue du don de Dolorine, on soupçonne que la peluche n'en est en fait pas vraiment une...) de tuer ses sœurs, elle répond « que ça serait dommage parce qu'elle les aime bien quand même ».
Cette petite a un don extraordinaire puisqu'elle peut voir les morts et leur parler. On découvrira vite que chaque sœurs a des dons particuliers découlant de leur différents père qui font partie de différents clans.

Tristabelle n'est pas en reste, mais elle reste un personnage secondaire, néanmoins ses interventions n'en sont pas moins piquantes je dirais. Elle a toujours le mot pour plomber le morale de Merry. Et rien ne semble la toucher. Tout les événements qui se passent, et je peux vous dire que certains ne vous laissent pas indifférents, ne la font pas vraiment réagir. Tout cela ne la concerne pas et donc ne mérite pas son intérêt. Je pense qu'elle sera développée plus tard... 



En bref, ENORME coup de cœur, je n'ai qu'une phrase "Lisez-le !". Franchement l'ambiance et l'univers sont bien construits, les personnages, hauts en couleurs et l'humour, caustique. Un roman idéal pour la saison d'Halloween !
Chaque tome sera consacré à l'une des sœurs, et c'est Tristabelle qui nous emmènera dans l'aventure dans le tome 2. 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire